Pour Stéphane Richard “Free n’aura jamais une couverture nationale en 4G”

Pour Stéphane Richard “Free n’aura jamais une couverture nationale en 4G”

Ce soir, Stéphane Richard, était l’invité de 01Net-TV-La Chaine Techno, l’occasion pour le PDG de tacler une nouvelle fois les offres de Free :
 
"Le tarif, il faut le rapprocher du service. Donner pour zéro un service utilisable par très peu de gens, ce n’est pas quelque chose de grave."
 
Plus encore, le PDG d’Orange met en cause le forfait de Free qui comprend à 20 Go de fair use. Pour lui, le faire use proposé est indécent : 
 
"On est des gens sérieux ! Je ne suis pas là pour expliquer au grand public que cette offre ne vaut rien". Il rappelle ainsi que la moyenne de data consommé par les abonnés et de 1,5 Go. Pour lui, ce n’est pas possible "de faire sauter le fair use des abonnements."
 
Une fois n’est pas coutume, il s’est également attaqué à la couverture, mais cette fois ce n’est pas sur la thématique du nombre d’antennes qu’il s’est attaqué à Free Mobile, il met ainsi en cause la capacité de Free Mobile à couvrir le territoire national :
 
"Ce que l’on peut dire c’est que les fréquences dont dispose Free ne lui permette pas d’avoir un service correct sur la 4G"
 
En cause, l’absence de fréquences basses, l’opérateur ne disposant pas d’autres bandes de fréquence que la 2,6 GHz. Free avait néanmoins témoigné de son intérêt.
 
"Même s’il double ses déploiements il n’aura jamais d’autre bande de fréquences que la 2,6 GHz. Avec cette seule bande, ils n’auront jamais une couverture nationale en 4G, tant qu’ils ne disposent que cette bande de fréquence."
 
Il y a quelques mois, Free avait notamment témoigné de son intérêt pour la bande de fréquences 700 MHz attribuée actuellement à la TNT et dont la date de mise aux enchères est encore en discussion. SFR pourrait également être contraint d’accueillir Free en itinérance sur la bande 800 MHz sur 60 % du territoire.