Très Haut-Débit : Jean-Yves Charlier (SFR) en appelle aux pouvoirs publics

A l’occasion de la table ronde de l’ARCEP, Jean Yves Charlier, PDG de SFR, a rappelé qu’en vue de la résorption de la fracture numérique en France, "les opérateurs ne pourront pas le faire seuls". Le PDG de l’opérateur a réclamé que soit organisé un débat "sur la fracture numérique qu’on est en train de voir apparaître entre les français qui vivent en milieu rural et en ville."
 
Jean Yves Charlier souhaite également que les pouvoirs publics se saisissent également "des enjeux de valorisation qui ne sont pas uniquement industriels mais aussi de société auxquels l’industrie, les régulateurs et les pouvoirs publics doivent réfléchir.
Il ne s’agit pas seulement d’afficher que la France va être fibrée à l’horizon 2020 et que les réseaux mobiles devront être à tant de % de couverture de la population, il faut que l’on révolutionne les applications et pour cela les pouvoir publics ont un rôle déterminant."
 
E-learning, E-santé ou automatisation des services, Jean Yves Charlier prend exemple sur les modèles d’Asie ou du Moyen Orient. Pour lui, l’Etat a un rôle à jouer pour favoriser et inciter les nouveaux usages.
 
Source : AFP