Xavier Niel : « La 4G a seulement permis la remontée des honoraires des consultants… »

Xavier Niel : « La 4G a seulement permis la remontée des honoraires des consultants… »
 
A l’occasion d’un colloque organisé par l’EBG, et dont nous vous faisions l’écho en avril, le trublion du net a encore cassé les espoirs des autres opérateurs de refaire remonter les prix avec la 4G :

« On a un secteur des télécoms qui n’a jamais été autant en forme. » Pour étayer sa thèse les chiffres de 2012, la hausse des investissements dans les télécoms, l’emploi « au plus haut depuis 5 ans », « qu’est ce qui a baissé ? Les dividendes de nos concurrents. Quand on met de la concurrence, l’emploi progresse, les investissements progressent et seules les marges de ces entreprises se réduisent un petit peu .»

La guerre ne fait donc que commencer, Xavier Niel a annoncé très clairement ses ambitions. Il va encore mener la vie dure à ses concurrents : « Il faudrait que tout ce qu’on fait rendent heureux nos concurrents ? Mais ça c’est ce qui s’est passé avant ! Et ils ont été condamnés pour ça ! Nous, on veut que tout le monde soit malheureux à cause de ses concurrents, y compris nous… »

Le fondateur de Free s’est ensuite attaqué aux stratégies des opérateurs qui remontent leurs prix, avec une communication autour d’une qualité de service supérieure. Le trublion des télécoms frappe encore en s’attaquant aux stratégies marketing de ses concurrents :

« Quand vous avez une équipe marketing gigantesque, quand vous faites appels à tous les cabinets de consultants de la place, il est normal qu’ils vous inventent des trucs à vous vendre ! Dès lors, on vous vend la montée en gamme, l’avancée technologique… Il faut compter 10 heures de réunion, tellement il y a de "slides" à vous présenter. Et vu le prix de la prestation… »

Il s’amuse ensuite se son équipe marketing, composée elle de quatre personnes : une attachée de presse, un poste dédié à l’achat d’espace et du marketing, un pour la gestion des boutiques, le dernier en charge de la documentation interne. Le tout ponctué d’un « zéro » en consulting externe.

Vient enfin le coup de grâce avec la 4G :

« La 4G a seulement permis la remontée des prix des honoraires des consultants. » S’il concède que les consommateurs sont attirés par la 4G, pour lui, l’abonné n’est pas prêt à payer plus cher, quand il peut l’obtenir au même prix chez un autre.

Il n’en dira pas plus, ni sur la date de mise en service de la 4G Free, ni sur le possible refarming 1800 MHz. Une chose est sûre, Free et Xavier Niel n’ont pas dit leur dernier mot pour titiller la concurrence.

 
Retrouvez la vidéo sur ce lien.