Malgré les mauvaises performances de SFR, ses dirigeants se sont partagés 15 millions d’euros en 2012

Malgré les mauvaises performances de SFR, ses dirigeants se sont partagés 15 millions d’euros en 2012

D’après les chiffres du dernier rapport financier de SFR, Jean-Bernard Lévy, l’ex-Président du directoire de Vivendi a ainsi empoché 6,3 millions d’euros en 2012, en intégrant le salaire fixe, la part variable et les indemnités de départ. De sont coté, l’ex-PDG de SFR, Franck Esser, a perçu 4,1 millions, en comptabilisant également le salaire et les indemnités de départ. A cela s’ajoute un reliquat de près de 1,7million versé en janvier 2013. Plusieurs autres dirigeants ont également perçu des sommes proches du million d’euros pour l’année 2012.
 
Ainsi que le conclue La Lettre A « l’irruption de Free Mobile n’a donc eu que peu d’impact sur la rémunération de l’équipe ».