Baromètre des connexions Internet mobiles : Les débits augmentent, sauf chez Free

Baromètre des connexions Internet mobiles : Les débits augmentent, sauf chez Free
Degrouptest vient de publier son baromètre des connexions Internet mobiles du quatrième trimestre 2012 basé sur les tests de débit effectués via l’application mobile DegroupTest. Afin que les résultats ne soient pas influencés par les limitations techniques des terminaux, les moyennes affichées dans la partie I ne concernent que les terminaux compatibles 42 Mb/s.
 
 
Moyenne des débits descendants 
 
 
Concernant les débits descendants, la moyenne des connexions Orange est la plus élevée avec 6,33 Mb/s. Le débit moyen des accès Bouygues Telecom est très approchant avec 6,16 Mb/s. Les tests effectués sur le réseau SFR affichent une moyenne de 5,75 Mb/s. Pour ce qui est de Free, le débit moyen atteint 4,32 Mb/s, contre 4,682 Mb/s lors du trimestre précédent
 
Moyenne des débits montants 
 
 
En envoi de données, les tests effectués depuis une connexion Orange affichent une moyenne de 1,61 Mb/s. Le débit montant moyen constaté chez SFR est de 1,41 Mb/s tandis qu’il atteint 878 kb/s chez Free. Les connexions Bouygues Telecom totalisent une moyenne de 863 kb/s.
 
Evolution débit descendant au cours des semaines 
 
 
Deux opérateurs suivent à peu près le même mouvement sur le trimestre. Orange est juste au-dessus de 6 Mb/s sur la fin de la période après une première semaine à près de 7,5 Mb/s. Bouygues Telecom démarre le trimestre à près de 10 Mb/s avant de se stabiliser pour finir sur un débit de 5 Mb/s. 
 
SFR démarre l’année à 4,8 Mb/s avant de stabiliser pour afficher un débit moyen de 5,8 Mb/s sur la dernière semaine. Du côté de Free, la tendance est à la baisse au fil des semaines avec un décrochage en dessous des 4 Mb/s sur les quatre dernières semaines.
 
Evolution du débit descendant au cours de la journée 
 
 
L’ensemble des opérateurs affiche un débit moyen plus élevé la nuit (de 22h à 5h). SFR se distingue avec un pic à près de 9 Mb/s et des valeurs hautes entre 6 et 9 heures. Nous supposons que l’opérateur a réalisé en interne des tests de débits 4G sur ce créneau horaire.