Quid CitéFibre…?

Quid CitéFibre…?

C’est aujourd’hui que Free a annoncé – à la surprise générale – l’acquisition de la société CitéFibre.

Mais qui est donc cette jeune société et que peut-elle apporter à Free ? Nous allons faire un tour d’horizon rapide de cette société qui a tout juste 18 mois.

CitéFibre en quelques noms et chiffres  :

CitéFibre a été créée en octobre 2004 par Arnaud Desbains, ancien WorldCom France, Stéphane Goerlinger, ex Omnicom, Gustavo Vainstein, ancien de Lyonnaise Communications (Noos), et Dominique Lancrenon

CitéFibre a été créé avec un capital initial de 826.361 euros. En janvier 2005, elle a réalisé une levée de fonds d’amorçage de 3,5 millions d’euros auprès de Nicominvest.

Nicominvest est un fond d’investisement privé crée en 1999 suite à la cession de l’operateur Omnicom.

Son ambition :

CitéFibre se veut un créateur de contenu. Aujourd’hui, chacun devient son propre créateur de contenu avec l’explosion du web 2.0 (Cf. : YouTube, dailymotion, etc)

Son réseau, ses partenaires :

Réseau tout IP, architecture Point à Point / Fibre Mono Mode.
Fibre mise en place à travers les égoûts et utilisation de fibre Telecité (RATP)
Partenaires techniques : Sagem Telecommunication (équipment réseau), Anevia, Axione.

Son savoir faire :

Fin 2005 : 2 000 prises
Fin 2006 : 20 000 prises
Fin 2007 : 100 000 prises

Ils ont déjà Analysé adresses, types d’immeuble , nombre de cages d’escalier, nombre d’étages, coordonnées gardiens, syndic de plus de 60 000 prises.

Le retour clients :

Pendant le ODEBIT 2006, Dominique Lancrenon a donné quelques chiffres et tendances de ses clients.

55% sont des familles (moyenne d’âge 45 ans), 12% des retraités. On est donc très loin de l’image de geek (nerd) qu’ont les utilisateurs de Free.

Ils sont multi-équipés. Plus de 50% ont au moins 2 téléviseurs sinon plus, 20% sont déjà équipés en HD, 45% ont pluisieurs PC et 2/3 ont de PC portable.

Au niveau du trafic internet, ce dernier est plus important en émission qu’en réception. Chez CitéFibre 30 Mb/s sont dédiés uniquement au net.

Retour Clients :

La majorité des clients CitéFibre on choisit cette entreprise pour :

-  Le prix.

Cette offre est moins chère que de sourcrire un abonnement téléphonqiue, une offre télévision chez un cablo opérateur, une offre internet,…

-  Pour la symétrie des débits.

En effet, 30% des clients citéfibre développent leurs photos en ligne contre 6% des utiliateurs d’internet


Attentes et satisfactions
 :

Les clients souhaitent plus de débit. En effet, ils demandent 50 Mb/s. Free a donc fait le bon choix pour son offre FTTH.

83 % des clients qui sont prêts à recommander l’offre de CitéFibre, plus de 80 % sont très contents du service Clients.

Conclusion :

Par cette acquisition Free met la main sur une expertise non négligeable tant au niveau horizontale (égoût) mais surtout verticale (Immeubles) qui est la plus complexe.

Le travail "d’évangélisation" qu’a effectué CitéFibre pendant 18 mois va faire gagner beaucoup de temps à Free dans le déploiement de son nouveau réseau.

Mais le trublion d’internet ne doit pas oublier que CitéFibre a une très bonne image en terme de Service Clients et de proximité et que les 500 clients actuels sont loin des geek que nous sommes aussi tolérants que passsionés.

A ce titre, souhaitons un mariage heureux entre la réputation technique de Free et le savoir faire de CitéFibre.

Source : Journal du net, Jean Michel Billaut