FT modère son investissement FTTH pour “ne pas se faire accuser d’étouffer la concurrence”

 

Lors des assises du Haut débit organisées à Paris, le secrétaire général du groupe France Télécom, Pierre Louette, a abordé sa vision du déploiement de la fibre : "Nous avons la volonté ancrée de rester un opérateur d’infrastructure au service des territoires".

 

Si France Télécom a déjà investi deux milliards d’euros dans la FTTH, la fibre optique à domicile, le secrétaire général a reconnu que l’opérateur historique aurait pu investir le double mais il a fait preuve d’une certaine prudence : "Il faut que notre effort soit mesuré sinon nous risquons d’être accusé d’étouffer la concurrence si l’on va trop vite"

 

Un discours qui n’a pas convaincu le sénateur Hervé Maurey en charge d’une mission sur le financement du déploiement des réseaux très haut débit pour le compte du gouvernement : "Ce qui m’agace, c’est d’entendre que l’opérateur historique irait trop loin pour faire des investissements. C’est un discours insupportable. Cessons de dire des choses fausses. La réalité, c’est que France Telecom va là où c’est rentable en tant qu’opérateur privé."

 

Source Itespresso