France Télécom gèle toujours ses investissements dans la fibre optique

France Télécom gèle toujours ses investissements dans la fibre optique

France Télécom a beau avoir contre lui l’ARCEP et l’Autorité de la Concurrence, il souhaite toujours imposer son modèle technologique et réglementaire. Il y a eu un "arrêt des investissements en fibre en France depuis l’annonce des projets réglementaires au début de l’été", a expliqué lors d’une conférence téléphonique le directeur financier Gervais Pellissier. Dans la présentation des comptes trimestriels de l’opérateur, dévoilés jeudi, cet arrêt est chiffré à -37 millions d’euros, explique l’AFP.

"Le régulateur n’a pas carte blanche pour décider à lui tout seul de la réglementation qu’il souhaite, tout n’est pas réglementaire, il y a un certain nombre de décisions à prendre du domaine législatif, par le Parlement, ou éventuellement du domaine du pouvoir exécutif", a prévenu M. Pellissier

M. Pellissier a notamment cité "le partage de propriété" comme étant un "élément d’ordre législatif, qui ne peut pas être décidé par les autorités réglementaires".

Malgré une information qui était parue récemment dans la presse, France Télécom n’aurait donc toujours pas trouvé de compromis avec le régulateur des télécom. Cette situation devrait retarder d’autant plus le déploiement massif de la fibre en France.

Le directeur financier du groupe a cependant indiqué que "dans les discussions que nous avons, la prise en compte d’un certain nombre de nos contraintes et de nos considérations nous paraît plutôt en bonne voie".

Source : AFP