La 4ème licence 3G à la fois si proche et si loin de Free

La 4ème licence 3G à la fois si proche et si loin de Free

Depuis le désistement d’Orascom hier, Virgin et Numéricâble n’ont plus d’allié financier important pour prétendre conquérir cette licence, et le délai final du dépôt de candidature approchant à grand pas cela va devenir très dur pour eux de trouver un nouveau partenaire. Cela laisse donc le chemin plus libre pour Free, même si nous ne connaissons pas encore d’autres candidats qui pourraient se déclarer dans les prochains jours.

 
Néanmoins même si Free Mobile remportait la bataille, "la tentation du gouvernement pourrait être de repousser la signature" du décret concernant le gagnant de l’appel à candidature selon l’UFC-Que-Choisir. Si la licence n’est pas attribué avant Juin 2010, Orange, Bouygues et SFR n’auront alors plus l’obligation de rétrocéder au 4ème opérateur une partie de leur fréquence dans la bande des 900 MHz. Le nouvel opérateur n’aurait alors que des fréquences sur la bande 2100MHz, or pour avoir la même couverture il devrait poser 3 fois plus d’antennes, ce qui multiplie l’investissement dans le réseau par 3. Les opérateurs en place pourraient également attaquer juridiquement le nouvel entrant sur le prix de la licence et retarder la signature au delà du 30 Juin. Autant d’obstacles qui pourraient éloigner Free de la 4ème licence de téléphonie mobile.