Bouygues : pertes estimées à 100 millions d’euros suite à la décision du Conseil d’Etat

 

 

La décision du Conseil d’Etat, qui estime que le coût des terminaisons d’appel de 4 cts d’euros, pour Bouygues Télécom, au 1er juillet 2010, est disproportionné par rapport à celui d’Orange et SFR (3 cts d’euros), devrait faire perdre beaucoup d’argent à l’opérateur. Selon une note interne à Bouygues Télécom, divulguée par La Tribune, l’alignement des tarifs avec ceux de ses concurrents représenterait un manque à gagner de 100 millions d’euros, soit 1/4 de son résultat net.