Libération veut taxer les FAI pour sauver la presse

Libération veut taxer les FAI pour sauver la presse

Le journal Libération a présenté le 2 juin au Syndicat de la presse quotidienne nationale, un projet visant à taxer les fournisseurs d’accès à Internet pour financer la presse. La cogérante de Libération, Nathalie Collin, justifie cela par le fait que l’actualité sur Internet génère une part importante du trafic et est donc un facteur d’abonnement à Internet.

Cette taxe financerait uniquement les sites d’information qui s’appuient sur une rédaction « papier » et exclurait de fait la presse qui diffuse uniquement en ligne.