Richard autorisé par la commission de déontologie à rejoindre France Télécom

Richard autorisé par la commission de déontologie à rejoindre France Télécom

La loi interdit à fonctionnaire et membre de cabinet ministériel d’aller travailler pour une entreprise avec laquelle il a exercé des missions de contrôle ou de surveillance au cours des trois années précédant son départ.

 

 

Mais qu’importe, la commission de déontologie est là pour ça. Elle qui n’émet quasiment jamais d’avis négatifs, a autorisé Stéphane Richard « à aller exercer ses fonctions au sein de France Télécom. En revanche, il faut qu’à partir du moment où il rejoindra cette entreprise, il n’ait pas de contacts professionnels avec les membres de l’équipe qui constituent mon cabinet aujourd’hui", selon Christine Lagarde qui s’est exprimée aujourd’hui sur Canal+.

 

 

Stéphane Richard devrait donc devenir le n°2 de France télécom dès cet été, avant d’en devenir le patron en 2011. En attendant, il conservera ses fonctions à Bercy, le ministère qui doit publier le décret sur la mutualisation de la fibre et indirectement se prononcer sur le prix de la 4ème licence 3 G, comme le rappelait le canard Enchainé dans son édition d’hier.