Fibre : Orange ou comment forcer la main aux copropriétaires

Thierry Joly, journaliste à Rue89, rapporte la facon dont son immeuble a été fibré « de force » par Orange. Extraits

Ce jour-là, je découvre dans le hall de mon immeuble, situé rue des Goncourt dans le XIe arrondissement de Paris, une affichette d’Orange nous informant que la société y a installé son réseau de fibre optique et qu’une commerciale se tient à notre disposition pour la souscription d’abonnements.

Ma surprise est grande car lors de la dernière assemblée générale des copropriétaires, nous avons refusé et demandé une présentation des différentes offres sur le marché. La gardienne me confirme que des ouvriers sont venus faire les travaux en décembre.
[…]
C’est compréhensible. Ce qui l’est moins, c’est lorsqu’il nous demande de bien réfléchir car si nous refusons de régulariser, Orange ne recâblera plus jamais notre immeuble.

Pouvoir réfléchir en toute sérénité et avoir une présentation transparente des différentes offres, c’est bien ce que nous voulons, mais c’est justement ce que l’on semble vouloir nous empêcher de faire. Les coïncidences "heureuses" et les incohérences des explications fournies par le syndic et Orange font vraiment penser à une tentative insidieuse de passage en force.

Lire l’intégralité du témoignage sur Rue89