“Numéricable pète un câble”

“Numéricable pète un câble”

Depuis 6 semaines maintenant , une quarantaine de salariés de Numéricable sont en grève suite au licenciement pour faute, les uns après les autres, des vendeurs à domicile. La direction prétend que ces commerciaux auraient abonné de force certains particuliers. Mais les salariés ne l’entendent pas de cette oreille. Pour eux, les licenciement individuels, sans remplacement des postes, ne serviraient qu’à éviter de mettre en place un plan social. Ils occupent ainsi le siège de l’opérateur arborant des banderoles « Numéricable pète un câble ». Si des négociations ont pu enfin avoir lieu en fin de semaine dernière, les choses se sont corsées ce lundi comme le rapporte le site desobeir.net :

« Ce lundi matin, après une nouvelle tentative de la direction de mettre fin à l’occupation du siège par la mobilisation de nombreux vigiles, la promesse d’une rencontre avec M. Pierre Danon, président directeur général de Numéricable, était donnée. Seulement, au lieu d’une rencontre et après qu’un leurre grossier ait été éventé, c’est un PDG dissimulé sur la banquette arrière d’un véhicule banalisé, et tentant de quitter le siège, que les grévistes remarquent, et tentent d’interpeller. Accélérant à une vitesse élevée sur le parking de l’entreprise, le véhicule conduit par le collaborateur de M. Danon heurte Patrick Berol, lui écrasant la jambe et lui infligeant une fracture ouverte du tibia péronné. »

Une vidéo de ces actions est disponible sur Bakchich TV.