Freebox TV mobile (précision)

Freebox TV mobile (précision)

Précision : cet article (qui est en fait la reprise de ce qu’a publié forum-pc) a été publié avant le démenti de Freenews. A ce moment là, la rumeur se propageait sans que personne ne la démente. Nous sommes les seuls à avoir vérifié l’information et à avoir questionné Free et Altitude Télécom à ce sujet et avons donc décidé d’informer nos lecteurs que cette rumeur était fausse. Même si ce n’était pas forcément à nous de démentir, les nombreux questionnements à ce sujet et le fait que Freenews n’est s’était jusqu’alors pas prononcé sur le sujet, nous ont poussé à vous en informer

 
Attention ceci risque de ne rester qu’une rumeur
, nous avons contacté Altitude Télecom, de qui est censé émaner le communiqué de presse, qui nous a dit n’avoir aucune annonce à faire à ce sujet et que tout cela est completement infondé
 
Nous avons également contacté Free qui nous a confirmé que cette technologie n’était pas vraiment envisageable dans l’immédiat. Tout ceci n’est donc visiblement qu’un fake.

"Après un départ morose, et une retraite de quelques années du monde de l’ADSL, alors que Wanadoo possédait 90% des parts du marché ADSL, alors que tous les abonnements étaient à 45€ minimum, Free est arrivé en fanfare, dévoilant son offre ADSL à un prix imbattable : le 512k/128k à 29.99€/mois. A cette époque, l’annonce de cette offre eut l’effet d’une bombe et en très peu de temps Free passa deuxième au classement des FAI possédant le plus d’abonnés. Les conccurents de Free étaient sceptiques, l’annonce de coûts d’infrastructure trop élevés et d’un endettement de Free étaient sur les lèvres. Mais Free a tenu !
Et s’il y a une chose de sûre, c’est que Free avaient au moins une longueur d’avance sur ses conccurents. On pense qu’à l’époque, l’offre 512k/128k à 29,99€/mois devait faire perdre de l’argent à Free. Mais sa stratégie était simple : l’opérateur proposait certes une offre qui ne lui était pas rentable sur le réseau de France Télécom, mais sur laquelle aucun autre fournisseur d’accès ne pouvait s’aligner. L’unique but de Free était de réunir un nombre de clients très important et pouvoir, avec le temps, basculer la majeure partie de ses abonnés sur l’offre dégroupée…

 

Aujourd’hui, Free est le leader privé du marché de l’ADSL, et presque chaque année, on a pris l’habitude de voir le FAI (Fournisseur d’Accès Internet) annoncer l’arrivée prochaine pour ses abonnés d’une nouvelle technologie. La Freebox, le téléphone gratuit, la TV, la TV numérique, etc… Aujourd’hui, Free dévoile un projet, qui pourrait bien être le projet "Armagedon" dont tous les sites internet ont parlé il y a quelques mois. C’est du moins ce que pense une des sources qui nous a révélé l’information

Prochainement, le FAI du groupe Illiad va inaugurer le déploiement de l’IPv6, mais pas tout seul. Ce déploiement sera inauguré avec un nouveau service : la télévision sur mobile. Biensûr, cela existe déjà me direz-vous. Sauf que là, il ne s’agit pas de 3G.

 

Grâce au WiMax, la "nouvelle" technologie WiFi qui permet théoriquement d’obtenir un débit d’environ 70Mbits/s avec une portée d’environ 50Km, il sera possible de disposer de tout le bouquet Freebox TV à partir d’un écran légé et mobile. Cet écran est par ailleurs conçu par Archos, réputé pour ses lecteur audio/MP3, mais est assemblé en France, tout comme la Freebox. Bâptisé "Freescreen", il sera normalement possible de l’acheter avec son émetteur WiMax pour une somme qui avoisinera les 90€.
Il faudra de plus être équipé d’une freebox v4 minimum, chaque freebox servant de relais WiMax pour le Freescreen.

 

Vue les débits proposé par le WiMax et la qualité des images qui seront alors réceptionnées, cette "nouvelle" technologie lancée par Free risquerait fort d’écraser le 3G et ses actuels forfaits exorbitants.

 

Maintenant vous devez très certainement vous demander d’où nous sortons cette information, ce scoop ! Cela a commencé par un lien (non sécurisé) qui circulait sur les chans de discussion IRC. Ce lien menait au site de Freenews.fr, plus précisément sur un article parlant de la FreeboxTV et de mobilité. Puis nous avons trouvé un blog parlant de cette annonce pour le moment tenue secrète par Freenews. Au départ nous avons voulu attendre un peu que la news soit officiellement publiée. Mais après tout, on n’est pas rédacteur d’actualité informatique pour rien.
Après plusieurs jours d’attente, nous avons jugé qu’il était normal de vous en informer. Maintenant croyez-le ou non, mais il semblerait que cette histoire (au tout début un peu trouble il faut l’avouer), nous paraît être bien réelle."

 

Source : http://www.forum-pc.net

 

 

Deux choses à noter, on sait que Free n’est déjà pas vraiment partant pour l’IPV6 et que les Freebox V4 et V5 n’intègrent et n’intègreront pas le Wimax…