Licence 3G: Free est “très heureux” suite à l’annonce gouvernementale

Licence 3G: Free est “très heureux” suite à l’annonce gouvernementale

La réaction de Free suite à l’annonce de la désignation, avant l’été, d’un nouvel opérateur 3G ne s’est pas faite attendre. Le FAI qui annonce depuis plusieurs années vouloir se lancer dans le mobile est très satisfait de cette annonce. "Nous sommes très heureux de cette démarche volontariste et concurrentielle du gouvernement et de l’Arcep", le régulateur des télécoms, a déclaré à l’AFP le directeur général de Free (Iliad) Maxime Lombardini, en évoquant une "très bonne nouvelle".
Le gouvernement "souhaite qu’on poursuive la dynamique française dans les télécoms, c’est-à-dire qu’il y ait des nouveaux groupes acteurs de la convergence (fixe-mobile, ndlr) et que ce que l’on a réussi à faire dans le fixe se développe dans le mobile", a-t-il estimé.
Free est "très légitime pour devenir ce 4ème opérateur de téléphonie mobile dont la France a besoin", a ajouté M. Lombardini.

Pour autant, même si les événements vont dans le sens des attentes de Free, la licence ne lui est pas encore attribuée, il lui faudra passer la barrière de l’appel d’offre. De plus, Free souhaitait initialement une bande de fréquences de 10 Mhz alors que le gouvernement n’en accordera que 5 au nouvel entrant.