L’offre mobile en France est “l’une des moins chères d’Europe” d’après Didier Lombard

L’offre mobile en France est “l’une des moins chères d’Europe” d’après Didier Lombard

<>

Vous lancez des licences à l’étranger, mais, en France, beaucoup regrettent qu’il n’y ait pas un quatrième acteur mobile principal en dehors de vous, SFR et Bouygues Télécom…

Lorsqu’on additionne les opérateurs avec réseau et les opérateurs virtuels, on dénombre plus d’une quinzaine d’acteurs ! Différents modes de commercialisation sont proposés aux clients, qui peuvent choisir en fonction de leurs goûts (musique, photo, vidéo…). La France est, en outre, l’un des pays les moins chers d’Europe.

Mais c’est justement grâce à la concurrence… N’en faudrait-il pas davantage ?

Nous sommes en période de renouvellement de réseau. La seule question à se poser est donc : qui est capable d’investir ? Il faut libérer, à mon sens, les fréquences bloquées depuis 2001 et les rendre accessibles aux opérateurs solvables.

Pourquoi ne pas avoir été candidat à l’achat des droits pour la Ligue des champions ?

C’est la démonstration que nous ne voulons pas faire de l’inflation sur ce type de droits, mais poursuivre notre stratégie. Nous proposons déjà chaque samedi le match de la Ligue 1 en exclusivité. Nous ne voulons pas diffuser uniquement du foot, mais valoriser un spectacle en offrant de nouveaux usages. Le 13 novembre, nous avons lancé Orange Cinéma Séries : 1300 films, 1000 heures de séries et 300 heures de programmes pour les enfants par an. C’est une très belle programmation, disponible, en outre, sur trois écrans : TV, PC et mobile.

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur L’express.fr