Forfaits à vie : L’UFC-Que Choisir attaque Red by SFR en justice pour “pratiques commerciales trompeuses”

Forfaits à vie : L’UFC-Que Choisir attaque Red by SFR en justice pour “pratiques commerciales trompeuses”

Les pratiques mises en oeuvre par Red by SFR pour chiper des abonnés à la concurrence dès 2018, point de départ de la guerre des prix, est une nouvelle fois dans le viseur de l’UFC-Que Choisir. Une plainte est déposée devant le Tribunal judiciaire de Paris.

C’en est trop pour L’UFC-Que Choisir. Les fameuses offres sans condition de durée lancées par Red by SFR entre janvier 2018 et décembre 2019 avant d’être propulsées au centre d’une stratégie d’augmentation automatique de leur tarif, ne passent décidément pas.

L’association de défense des consommateurs estime que la filiale low cost de SFR « s’est rendu coupable de pratiques commerciales trompeuses ». Par conséquent, L’UFC-Que Choisir annonce aujourd’hui porter plainte contre l’opérateur devant le Tribunal judiciaire de Paris.

Du côté de Red by SFR à l’origine de la guerre des prix durant cette période, des centaines de milliers d’abonnés auraient été séduits par cette formule pourtant alléchante sur le papier car « sans engagement » et « sans condition de durée ». L’opérateur a même usé à maintes reprises de l’expression « garantis à vie » sur les réseaux sociaux pour rassurer et convaincre les abonnés. Une promesse non tenue parmi tant d’autres selon l’association qui enfonce le clou, arguments à l’appui : « Red by SFR a d’abord fait appel à la confiance des consommateurs en axant sa communication sur le caractère clair de son offre, en martelant le slogan « Red by SFR. C’est vert. C’est clair » dans ses supports publicitaires à côté des mentions « pendant 1 an et après aussi » et « sans condition de durée ». »

Toujours dans cette optique de séduire les prospects, la marque de SFR s’est aussi permis de dénoncer dans ses publicités vidéo “l’absence de clarté de ses concurrents , osant affirmer sur le ton de l’humour « Quand c’est trop beau, ça cache forcément un truc  ! », et en clamant haut et fort sa différence à travers le slogan « Avec Red by SFR, c’est différent », toujours pour mieux convaincre”.

Pour L’UFC-Que Choisir, il n’y a donc pas l’ombre d’un doute, « les pratiques mises en œuvre sont clairement trompeuses  : l’opérateur a sciemment induit les consommateurs en erreur en faisant du maintien dans le temps du prix initial des forfaits l’argument massue ». L’objectif est à présent de faire condamner Red by SFR et d’obtenir une indemnisation pour les abonnés concernés.

Source : L’UFC-Que Choisir