Free Mobile : l’opérateur reporte l’activation de sa 5G dans une commune pour calmer les esprits

Free Mobile : l’opérateur reporte l’activation de sa 5G dans une commune pour calmer les esprits

Pas de passage en force. L’opérateur de Xavier Niel accepte de reporter l’activation de la 5G sur une commune.

Fin octobre 2020, Free annonçait son intention d’activer la 5G à Aulnoye-Aymeries, dans le département du Nord, au cours des prochaines semaines. Le mois de décembre suivant, le conseil municipal votait une motion sur la 5G. Il s’agissait d’attendre les conclusions du rapport de l’Anses concernant les impacts sanitaires de la nouvelle technologie, dont les publications doit pour rappel intervenir au printemps 2021.

Dans ce contexte, et afin d’éviter des tensions, l’opérateur de Xavier Niel a décidé de ne pas passer en force. “Nous avons bien pris en considération votre demande d’attendre le rapport de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail dont la publication est prévue pour ce printemps avant d’envisager la mise en service de nos sites en 5G”, a-t-il en effet indiqué à la mairie, en réponse aux différentes requêtes à ce sujet.

Impossible de démontrer l’absence de risques

Olivier Merckel, chef de l’unité d’évaluation des risques liés aux agents physiques à l’Anses, avait d’ailleurs joué la carte de la transparence concernant ce rapport. Si les pouvoirs publics veulent “la réponse la plus facile à interpréter” pour “savoir comment déployer ou pas”, il avait indiqué être obligé de décevoir. Selon lui, ’”on ne pas démontrer qu’il n’y a pas de risques” et “on ne pourra jamais démontrer qu’il n’y a pas de risques liés à une technologie”. Il s’agira par conséquent de faire “au mieux”.

Source : La Voix du Nord