Test du OnePlus 9 Pro par Univers Freebox : l’excellence a un prix

Test du OnePlus 9 Pro par Univers Freebox : l’excellence a un prix

Le constructeur chinois vient d’annoncer ses smartphones OnePlus 9 et OnePlus 9 Pro, deux modèles haut de gamme profitant notamment d’un partenariat avec le spécialiste suédois de la photo Hasselblad. Univers Freebox vous propose aujourd’hui le test du modèle Pro. Celui-ci du modèle standard arrivera un peu plus tard.

 

Avant de passer au test, voici les principales caractéristiques du OnePlus 9 Pro qui nous a été prêté par le constructeur et qui coûte 919 euros dans sa version 8/128 Go ou 999 euros dans sa version 12/256 Go. Il sera disponible à la vente le 31 mars.


Fiche technique du OnePlus 9 Pro : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,84 GHz (chipset Snapdragon 888)

-   Mémoire vive : 8 ou 12 Go LPDDR5


-   Écran : dalle AMOLED 6,7 pouces
 avec une définition 3 216 x 1 440 pixels et un taux de rafraîchissement 1-120 Hz

-   Audio : double haut-parleur stéréo

-   Stockage : 128 ou 256 Go en UFS 3.1 non extensible


-   Gestion SIM : deux logements Nano-SIM dans un tiroir de la tranche inférieure

-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B12/B13/
B17/B18/B19/B20/B25/B26/B28/B32/B66 

-   Compatibilité 5G : support des bandes N1/N3/N5/N7/N8/N20/N28
/N38/N40/N41/N66/N77/N78


-   Quadruple capteur photo dans un bloc rectangulaire au dos : 48 + 50 + 8 + 2 Mégapixels

-   Capteur photo à l’avant : 16 Mégapixels dans un poinçon en haut à gauche


-   Prise casque 3,5 millimètres : non

-   Connectique de charge : USB-C (tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : version Wi-Fi 6

-   Connectivité Bluetooth : version 5.2

-   NFC : oui


-   Batterie : 4 500 mAh non amovible

-   Recharge filaire : support de la charge 65 Watts (bloc 10V/6,5A inclus dans la boîte)

-   Recharge sans-fil : support de la charge puissance 50 Watts (socle vendu à part)


-   Système d’exploitation : Android 11 avec l’interface OxygenOS


-   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale ou lecteur d’empreintes digitales sous la dalle

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : 1er février 2021


Un smartphone avec son effet waouh

Au déballage, le OnePlus 9 Pro provoque son petit effet waouh avec son design métallisé. Il a en tout cas fait l’unanimité auprès de l’équipe et des personnes auxquelles nous l’avons montré.

On n’a presque pas envie de l’équiper de la coque souple fournie (celle à gauche dans la photo ci-dessous) ou alors avec une coque renforcée disponible en option (comme celle à droite).

 

En main, le smartphone est massif avec son écran de 6,7 pouces. On est également loin du poids plume avec ses 197 grammes. La coque se montre également un peu glissante, ce qui rendra la surcoque utile si vous êtes maladroit.

Sur la table, le smartphone est un peu bancal, en raison du bloc photo excentré et dépassant du dos. Mais c’est, comme vous le verrez plus loin, pour la bonne cause.

 

AMOLED, 120 Hz, son stéréo

Dalle AMOLED, diagonale 6,7 pouces, définition 3 216 x 1 440 pixels et rafraîchissement allant jusqu’à 120 Hz, l’écran du OnePlus 9 Pro est taillé pour le multimédia. Dans les paramètres, on peut définir la chaleur d’affichage (vif, naturel ou avancé), la définition (FHD+ et QHD+), taux de rafraîchissement (60 Hz ou adaptatif jusqu’à 120 Hz) et HyperTouch pour améliorer le temps de réponse tactile en jeu.

Puissant, offrant le juste équilibre entre aigus, médiums et basses, rendu stéréo, le son du OnePlus 9 Pro est un régal pour les oreilles, autant en vidéo qu’en jeu. Avec le smartphone calé dans un coin, il permettra également une diffusion d’appoint en soirée (sans évidemment valoir une enceinte externe). Pour les écouteurs, pas de mini-jack. Il faudra passer par l’USB-C ou le Bluetooth.

Cinq capteurs photo, un partenariat avec Hasselblad

Le OnePlus 9 Pro profite du partenariat récemment annoncé avec Hasselblad, le spécialiste suédois de la photo. On dénombre quatre capteurs 48, 50, 8 et 2 Mégapixels au dos (principal, ultra grand-angle, téléphoto et monochrome) et un capteur 16 Mégapixels à l’avant. À l’usage, il y a de quoi faire dans la plupart des situations, y compris en conditions de basse luminosité. Nous étions rarement déçus du résultat.

Ci-dessous, une photo de jour en partant de l’ultra grand-angle jusqu’au zoom 30x :

 

 

Une photo de jour, puis sa version ultra-angle :

Des photos en extérieur et en intérieur avec du flou d’arrière-plan :

Deux photos avec le mode macro (l’icône en forme de fleur en haut de l’appli photo) :

Deux photos de nuit, avec leurs versions corrigées par le mode dédié (“Paysage nocturne” tout à droite dans l’application photo) :

Des selfies en intérieur et en extérieur :

Dual-SIM, 4G 700 MHz et 5G (partie mise à jour le 24 mars)

Proposant une gestion dual-SIM, grâce à deux logements Nano-SIM dans la tranche inférieure, le OnePlus 9 Pro est compatible avec la 4G, gérant d’ailleurs B28 chère aux abonnés Free Mobile.

Le smartphone affiche aussi une compatibilité 5G. Dans l’attente de la mise à jour opérateur, nous n’avons toutefois pas pu tester la connectivité, malgré nos déplacements dans des zones couvertes. D’après le constructeur, interrogé à ce sujet, le logo devrait apparaître d’ici fin mars pour les abonnés Free et vers mi-avril pour les clients Orange / Bouygues Telecom. Pas de date en revanche concernant SFR.

Ci-dessous, des débits obtenus en intérieur :

 

Et d’autres, obtenus en extérieur :

 

Suite à l’installation d’une mise à jour arrivée après la publication de notre test, nous avons pu tester la 5G. Ci-dessous, des débits obtenus en extérieur :

 

Un smartphone taillé pour le multimédia

De par son écran et son rendu audio, le OnePlus 9 Pro est un appel au multimédia. Avec un chipset Snapdragon 888, de la mémoire vive LPDDR5 jusqu’à 12 Go et sa mémoire de stockage UFS 3.1 très rapide, l’expérience est tout simplement excellente. Tout va vite. Rien ne lui semble pouvoir lui résister. Mais quid de la chauffe ? Nous l’avons ressentie à un seul moment durant notre test : en enchaînant trois fois le benchmark AnTuTu. La chauffe était perceptible, mais pas alarmante non plus.

Pour vous donner une idée de la rapidité du stockage interne, l’outil Disk Speed indiquait 1,6 Go/s en lecture et 546 Mo/s en écriture. AnTuTu indiquait de son côté un score de 677 110 points permettant de dépasser 90 % des utilisateurs. La messe est dite.

 

La journée sans problème, une charge rapide en filaire comme en sans-fil

L’autonomie varie en fonction des utilisateurs et des journées. Avec sa batterie 4 500 mAh, le OnePlus 9 Pro nous permettait à chaque fois de passer la journée dans le cadre d’un usage pas trop chargé.

Ci-dessous, un exemple d’utilisateur : départ à 10h01 avec 100 % et arrivée le lendemain à 13h00 avec 19 %

-  15 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  20 minutes de jeu avec le son du haut-parleur

-  1 heure et 10 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth

-  Consultation et alertes Twitter / Gmail

-  Pas mal de surf sur Internet

-  Un appel voix court

-  1 SMS

-  6 téléchargements, dont 2 gros

-  30 mises à jour d’applications

-  Photos

-  Un benchmark

-  Plusieurs tests de débit

-  Fonctionnement continu de TousAntiCovid

Avec le bloc 65 Watts inclus, le temps de chargement est plus qu’acceptable :

-  16h14 : 10 %

-  16h19 : 33 %

-  16h24 : 56 %

-  16h29 : 72 %

-  16h34 : 88 %

-  16h39 : 97 %

-  16h40 : 100 %

En sans-fil, grâce à la base vendue séparément (69,95 euros), c’est tout aussi confortable :

-  13h28 : 10 %

-  13h33 : 26 %

-  13h38 : 42 %

-  13h43 : 54 %

-  13h48 : 65 %

-  13h53 : 76 %

-  13h58 : 88 %

-  14h03 : 97 %

-  14h04 : 99 %

-  14h05 : 100 %

Notez d’ailleurs que la charge sans-fil s’est déclenchée sans problème avec les deux coques de protection fournies pour notre test. Soulignons qu’il vaudra mieux éviter la charge sans-fil le soir au moment de dormir, avec le bruit de turbine perceptible dans un endroit calme et encore plus dans un endroit silencieux. À noter enfin qu’on a de la charge sans-fil inversée.

Une interface basée sur Android 11

Au déballage, nous avions l’interface OxygenOS avec une base Android 11, ainsi que les patchs de sécurité du moment de février 2021. Le constructeur nous a indiqué une disponibilité rapide de ceux de mars 2021.

 

On retrouve des fonctions pratiques telles que :

-  La gestion avancée des gestes

-  Le mode sombre (un écran virant au noir)

-  Le mode confort de vision (un écran virant au jaune)

-  Le mode lecture (un écran chromatique ou monochrome)

-  L’écran partagé pour le multitâche

-  Le mode zen pour déconnecter un peu

-  L’application Jeux pour gérer ses jeux installés (performances, retour tactile, notifications, etc.)

-  Le bouton Alert Slide sur la tranche droite toujours aussi pratique pour basculer rapidement en mode sonnerie, vibration ou silencieux

 

Pas d’applications préinstallées en nombre sur le OnePlus 9 Pro. Nous avions simplement l’application de streaming vidéo Netflix. Impossible d’ailleurs de la désinstaller. On peut simplement la retirer de l’écran d’accueil.

Concernant enfin les solutions de déverrouillage avancées, à savoir le lecteur d’empreintes digitales sous la dalle et la reconnaissance faciale, fonctionnaient à merveille dès la première configuration. Pas une fausse note durant notre test.


VERDICT

Avec le OnePlus 9 Pro, le constructeur a clairement sorti l’artillerie lourde à tous les niveaux. Une vraie vitrine technologique. Difficile ainsi de trouver à redire, si ce n’est concernant son prix élitiste. Il faudra en effet compter plus de 900 euros pour se l’offrir. Pour les budgets plus serrés voulant du OnePlus, rappelons qu’il y a désormais la famille Nord. Le OnePlus Nord N10 se présente d’ailleurs comme un très bon smartphone et se révèle encore plus intéressant maintenant qu’on le trouve à moins de 300 euros.