Un homme condamné pour avoir mis le feu à des équipements de télécommunications

Un homme condamné pour avoir mis le feu à des équipements de télécommunications

À l’origine d’incendies ayant ciblé des équipements de télécommunications, un homme a été condamné par la justice correctionnelle. Il écope ainsi d’une peine de prison.

Les faits remontent au 28 janvier 2021 et au 28 février 2021. Dans le premier cas, c’est une antenne-relais située rue James-Watt, à Pierrelatte, dans la Drôme, qui avait été incendiée. La deuxième fois, l’homme avait mis le feu à un regard technique, là encore à Pierrelatte, rue du Pont Noir. Propriétaire des équipements attaqués, Orange avait estimé le montant des dégâts à plus de 440 000 euros.

L’auteur des faits a été identifié par les forces de l’ordre, grâce à la dénonciation d’une connaissance que l’homme de 52 ans aurait tenté de recruter pour ses méfaits. Son ADN a été trouvé sur les lieux et tout le matériel nécessaire été retrouvé à son domicile (cagoule, pneus découpés, bidons, etc.).

Niant les faits, l’homme a été jugé en comparution immédiate ce vendredi 19 mars par le tribunal correctionnel de Valence. “Quatre ans de prison, dont deux de sursis probatoire renforcé ont été requis. Le prévenu a finalement été condamné à trois ans de prison, dont deux de sursis probatoire. Il devrait purger son année d’emprisonnement ferme sous bracelet électronique”, rapporte Le Dauphiné Libéré.