Insolite : une cyberattaque protège des PV, mais ça ne va pas durer encore longtemps

Insolite : une cyberattaque protège des PV, mais ça ne va pas durer encore longtemps

Plus de PV à Angers depuis maintenant deux mois. Le système de verbalisation de la police nationale est en effet hors service à la suite d’une cyberattaque.

Si les forces de l’ordre peuvent patrouiller et veiller au respect des règles de stationnement à Angers, dans le département de Maine-et-Loire, impossible en revanche de verbaliser les contrevenants. Cela s’explique par une importante cyberattaque ayant ciblé la ville le 16 janvier dernier qui a rendu inopérant le service de verbalisation de la police nationale et empêché les forces de l’ordre de dresser des prunes dématérialisées depuis 2 mois. “Il est en rade, donc impossible de verbaliser”, a confirmé un agent de la Ville à Ouest France. Mais ça na va pas durer encore longtemps. La situation doit revenir à la normale dans les prochains jours.

En parallèle, la ville n’a pas communiqué sur la panne et a ainsi continué à percevoir des recettes pour le stationnement. Et pour cause, puisque les horodateurs fonctionnent encore. De quoi donner la grimace à une partie des habitants, les plus honnêtes. Certains ont en effet eu la (bonne) surprise de ne pas être verbalisés. “Je comprends mieux pourquoi il m’est arrivé de ne pas avoir de petit papier sur mon pare-brise”, explique un entrepreneur, estimant avoir “perdu quelques dizaines d’euros”. D’autres pensent que la ville aurait pu être transparente et assumer la situation. “La ville d’Angers aurait pu nous le dire. Parce que finalement, en sachant très bien qu’elle ne pouvait plus faire la police, elle a laissé les gens mettre de l’argent dans l’horodateur”, déplore une vendeuse du centre-ville.

Source : Ouest France