Bouygues Telecom augmente automatiquement la facture de certains abonnés Bbox sans possibilité de refuser

Bouygues Telecom augmente automatiquement la facture de certains abonnés Bbox sans possibilité de refuser

La valse des augmentations continue chez Bouygues Telecom. Cette fois, ce sont les abonnés Bbox qui sont impactés et ne peuvent pas refuser.

Nouvelle opération de hausse tarifaire chez l’opérateur. Certains abonnés Bbox ont été avertis d’une hausse de 3€ sur leur offre, en échange de deux avantages supplémentaires dès le 20 avril 2021.

L’opérateur inclut ainsi les appels illimités vers les mobiles de France, pour 3€ de plus sur son offre. En marge de ce nouvel avantage, l’opérateur offre l’accès à son bouquet TV Ciné Essentiel pendant un an. Cet avantage est présenté comme un cadeau à activer dans son espace client et non comme un ajout justifiant la hausse de tarif.

Photo réalisée par @theo_denoyelle

Il n’est pas possible de refuser cette augmentation de tarif, l’abonné doit donc l’accepter ou résilier. Conformément au code de la consommation, en cas de changement de contrat, vous pouvez résilier votre abonnement sans frais et sans paiement des mois contractuels restant dus jusque dans un délai de quatre mois après l’entrée en vigueur de de la modification. 

Une augmentation légale

Selon la DGCCRF, les opérateurs ont le droit d’augmenter le prix des forfaits en respectant deux conditions. La première : prévenir un mois avant par courrier ou courriel. La seconde : l’amélioration de l’abonnement doit concerner seulement des services ayant attrait aux télécoms comme les SMS illimités, plus de data ou un meilleur débit. En revanche, ils ne peuvent en aucun cas augmenter le prix du forfait pour une autre raison comme “une option musique, option télé, abonnement à un livre”.

En présentant l’ajout d’appels vers les mobiles comme la seule raison d’augmentation de tarif, Bouygues Telecom reste dans les clous. En cas d’augmentation pour un autre motif, l’abonné peut signaler cette hausse de forfait sur la plate-forme SignalConso mise en place par la Répression des fraudes. Sa situation sera alors examinée. Lors du lancement de la plate-forme, l’autorité a affirmé que les entreprises ayant reçu plusieurs signalements sans réagir seront dans leur viseur.