Bouygues Telecom augmente à nouveau automatiquement le tarif de certains abonnés B&You et double la data sans refus possible

Bouygues Telecom augmente à nouveau automatiquement le tarif de certains abonnés B&You et double la data sans refus possible

Bouygues Telecom récidive et augmente à nouveau le tarif de certains abonnés mobile, avec un paquet de data supplémentaires à la clé.

On ne change pas les vieilles habitudes. Certains abonnés B&You reçoivent actuellement un nouveau mail les informant de l’évolution automatique de leur forfait. Cette fois, l’opérateur annonce une augmentation de 3€ sur ses offres, pour 40 Go de data supplémentaire en France et 14 Go à l’étranger, effective dès le 16 avril 2021.

Dans ce cas précis, l’abonné voit certes la capacité de son forfait doubler, mais n’est pas vraiment friand de cette pratique et annonce sa volonté de quitter l’opérateur. Suite à son échange avec le service client de Bouygues Telecom, l’abonné nous indique qu’il n’est pas possible de refuser cette évolution. Pour rappel, conformément au code de la consommation, en cas de changement de contrat, vous pouvez résilier votre abonnement sans frais et sans paiement des mois contractuels restant dus jusque dans un délai de quatre mois après l’entrée en vigueur de de la modification.

Enrichissement légal ou pas ?

Selon la DGCCRF, les opérateurs ont le droit d’augmenter le prix des forfaits en respectant deux conditions. La première, prévenir un mois avant par courrier ou courriel (ici, c’est bon). La seconde, l’amélioration de l’abonnement doit concerner seulement des services ayant attrait aux télécoms comme les SMS illimités, plus de data ou un meilleur débit. En revanche, ils ne peuvent en aucun cas augmenter le prix du forfait pour une autre raison comme “une option musique, option télé, abonnement à un livre”. Ici, Bouygues Telecom est donc dans les clous, même si la pratique est globalement peu appréciée, y compris par les associations de consommateurs comme UFC-Que Choisir. En cas d’augmentation pour un autre motif, l’abonné peut signaler cette hausse de forfait sur la plateforme SignalConso mise en place par la Répression des fraudes. Sa situation sera alors examinée. Lors du lancement de la plateforme, l’autorité a affirmé que les entreprises ayant reçu plusieurs signalements sans réagir seront dans leur viseur.