Twitter : la désinformation au sujet des vaccins pourra être sanctionnée par un bannissement permanent

Twitter : la désinformation au sujet des vaccins pourra être sanctionnée par un bannissement permanent

<>
 

Twitter a annoncé le bannissement temporaire des utilisateurs publiant des infox au sujet des vaccins anti-Covid. Un bannissement définitif de la plateforme est même prévu pour les récidivistes.

Le réseau social à l’oiseau bleu a annoncé lundi sa nouvelle politique de bannissement afin de lutter contre la désinformation au sujet des vaccins anti-Covid sur sa plateforme. Twitter peut ainsi bannir les utilisateurs en cause au bout de 5 avertissements.

 « Nous pensons que ce système des avertissements va aider à éduquer le public sur nos règlements et à mieux réduire la propagation d’informations potentiellement dangereuses ou trompeuses sur Twitter, notamment pour des infractions répétées, modérées ou graves » a fait savoir Twitter.

Pour rappel, le réseau social demandait déjà à ses utilisateurs en décembre dernier, de supprimer les infox au sujet du Covid-19 comme par exemple, celles qui affirment que les vaccins visent à contrôler la population, ou encore qui remettent en cause la nécessité de se faire vacciner contre le virus.

Résultat, 11,5 millions de comptes ont été notifiés et 8 400 tweets ont été supprimés par les modérateurs.

Les utilisateurs qui ne respecteront pas les nouvelles règles du réseau social seront bannis de Twitter pour une durée de 12 heures au bout du deuxième avertissement. Au quatrième avertissement, le compte sera bloqué 7 jours et enfin au cinquième avertissement, ce sera un bannissement permanent pour l’utilisateur.

De nombreux pays en Europe comme aux Etats-Unis, ont lancé des campagnes de vaccination massives contre le Covid-19 permettant ainsi la reprise de certaines activités professionnelles.

A l’instar de YouTube et Facebook qui avaient opté en octobre dernier, pour un nouveau règlement renforcé afin de lutter contre la désinformation au sujet des vaccins. Twitter compte bien suivre le mouvement.

D’après un communiqué, le réseau social affichera des étiquettes pour les messages « pouvant contenir des informations trompeuses sur les vaccins contre le Covid-19 ».

Dans un premier temps, des modérateurs se chargeront de vérifier les messages suspicieux cependant, Twitter souhaite allier ses modérateurs à un système automatisé, afin de filtrer les infox sur sa plateforme.

Source : BFMtv