Salt (Xavier Niel) propose la connexion internet fixe la plus rapide au monde

Salt (Xavier Niel) propose la connexion internet fixe la plus rapide au monde

L’outil de speedtest Ookla a révélé son classement des connexions internet fixe les plus rapides à travers le globe, et l’opérateur Suisse de Xavier Niel décroche la première place pour le second semestre 2020.

Salt va pouvoir en user dans sa communication. Le leader mondial dans le domaine des speedtests a dévoilé le classement des fournisseurs d’accès internet proposant le débit le plus rapide à travers le globe sur la deuxième moitié de l’année 2020. Pour la première fois, l’opérateur de Xavier Niel est premier grâce à sa fibre 10 Gbit/s.

Avec 207 822 tests réalisés sur le second semestre 2020, Salt a obtenu un Speed score de 304.26 avec des débits maximum de 863.95 Mbps en download et 841.96 Mbps en upload. Derrière lui se trouve la branche roumaine d’Orange, avec un Speed Score de 277.25 et l’opérateur ViewQwest à Singapour avec un speed Score de 231.11. Au niveau national, l’opérateur Suisse UPC obtient la deuxième place un score de 157.47.

Une performance aidée par le contenu des offres du telco. En effet, l’opérateur ne propose que de la fibre avec la Salt Box Fiber avec des débits allant jusqu’à 10 Gbit/s. L’absence d’offres ADSL présente bien sûr un avantage sur les opérateurs proposant les deux technologies lorsqu’une moyenne des speedtests est effectuée. Plus récemment, l’opérateur a également lancé sa Gigabox 4G+/5G pouvant atteindre un débit allant jusqu’à 1Gbit/s en 5G. Cette dernière n’est cependant pas comptabilisée dans le classement d’Ookla, puisque sa présentation a eu lieu le 19 janvier dernier.

Dans le classement d’Ookla des connexions fixes par pays pour janvier 2021, la Suisse occupe la huitième position avec un débit moyen en download de 187.08 Mbps. La France, pour sa part, gagne deux places pour se placer au sixième rang du classement, avec un débit moyen de 188.03 Mbps, tous opérateurs confondus.

Le Speed Score est calculé de façon à retranscrire l’expérience quotidienne des utilisateurs, en valorisant les débits moyens atteints et non uniquement les meilleurs ou moins bons débits via l’utilisation d’un triméen, soit une estimation de la tendance centrale calculée comme une moyenne pondérée de la médiane et des deux quartiles d’un ensemble de valeurs. 90% du Speed Score final est attribué à la vitesse de téléchargement et 10% à l’upload. Cet indice prend également en compte les tests réalisés sur smartphones via une connexion WiFi. Lors de l’analyse des opérateurs les plus rapides, Ookla considère uniquement les FAI majeurs d’un pays, soit ceux avec 3% ou plus du total des échantillons de test sur le marché pour la période.