Smartphones : une étude révèle une addiction jusque sous la couette

Smartphones : une étude révèle une addiction jusque sous la couette

Triste constat. Dans une partie des couples, le smartphone passe avant le sexe et même le bonjour du matin.

C’est un fait. De plus en plus de propriétaires de smartphones ont du mal à décrocher de leur petit écran tactile. Une étude réalisée en janvier par le cabinet Poll&Roll, avec le concours de 1 000 Français âgés de 18 à 65 ans, ne viendra d’ailleurs pas dire le contraire. Elle révèle d’ailleurs que cette addiction plombe potentiellement la vie de couple. 62 % des personnes interrogées estiment que leur partenaire passe trop de temps sur le smartphone. 

Mais comment cela se concrétise-t-il dans les faits ? Dans la moitié des couples interrogés, les deux partenaires consultent côte à côte leur propre smartphone dans le lit juste avant de se coucher. Une proportion grimpant à 75 % pour les 18-34 ans. Un utilisateur sur quatre regarde ses notifications avant de dire bonjour à son partenaire. 

Mais le pompon reste l’impact sur les moments les plus intimes du couple. 7 % avouent avoir en effet répondu à un appel ou SMS en plein ébat. Chez les 18-34 ans, la proportion double et passe à 15 %. À la question “Et si vous deviez faire une semaine sans sexe ou sans téléphone ?”, 33 % ont répondu “sans sexe”

Source : 01net