L’ANFR publie son nouvel observatoire 5G en France : Free est toujours en tête

L’ANFR publie son nouvel observatoire 5G en France : Free est toujours en tête

Free Mobile enchaîne les autorisations et conserve sa première place en nombre de sites 5G en France. Orange quant à lui est toujours leader sur la 3.5 GHz.

L’ANFR a publié son nouvel observatoire mensuel des déploiements des réseaux mobiles. Au total, 19 938 sites 5G ont été autorisés dont 9426 sont déclarés techniquement opérationnels par les opérateurs. Parmi ces sites opérationnels, 1624 utilisent la bande 3.5 GHz, considérée comme la bande “coeur” de la 5G. A noter, l’ANFR précise que ces sites peuvent ne pas être commercialement ouverts, mais émettent des ondes radios.

Sans surprise, Free conserve une grande avance, avec 6274 sites opérationnels (contre 5640 au 31 décembre dernier ). Vient ensuite Bouygues Telecom, avec 2407 sites, puis Orange (955 sites) qui a dépassé SFR (867 sites). Le classement est le même en terme de sites autorisés en 5G, Free dispose pour sa part de 14 415 sites toutes technologies confondues, porté par son fort déploiement de la fréquence 700 MHz.

Sur la seule bande 3,5 GHz, Orange conserve son avance avec 712 sites activés, devant Free Mobile et ses 411 sites en service. Suivent Bouygues Telecom (362 supports) et SFR (198 sites). Un même site peut être équipé de plusieurs bandes de fréquences pour fournir le service 5G. Ainsi, le nombre de sites total peut être inférieur à la somme des sites répartis selon les bandes de fréquences.

Free déploie également sur la bande basse 700 MHz et dispose ainsi de 6274 sites activés, sur 14 413 autorisations (+1519 sites en un mois). L’opérateur de Xavier Niel est ainsi celui ayant enregistré le plus de nouvelles autorisations toutes technologies confondues (1520 sites) pour les équipements 5G durant le mois de janvier. Orange est deuxième, en ayant récolté 476 autorisations. Bouygues Telecom pour sa part a obtenu 124 nouvelles autorisations et SFR 83.