8 services illégaux d’IPTV bloqués en France, les opérateurs appliquent la décision

8 services illégaux d’IPTV bloqués en France, les opérateurs appliquent la décision

L’association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA) a annoncé le blocage de huit services illégaux de télévision par Internet. Ceci représente une première en France.

Depuis 1985, l’ALPA se bat pour la protection de la création audiovisuelle. En s’associant avec les chaînes de télévision et avec le renfort du CNC, cette dernière a remporté un combat. Effectivement le 17 décembre dernier pas moins de huit services illégaux d’IPTV se sont vus bloquer leurs services par décision judiciaire. Il est précisé que l’application de ce blocage est effective pour l’ensemble des FAI.

L’IPTV peut être illégale lorsqu’elle propose, au travers d’un seul abonnement annuel ou mensuel, de visionner un panel de films contrefaits et de chaînes gratuites et payantes. Grâce à l’article L.336-2 du Code de la propriété intellectuelle indiquant que lorsqu’une contrefaçon est confirmée il est possible d’utiliser “toutes mesures propres à prévenir ou à faire cesser une telle atteinte à un droit d’auteur ou un droit voisin, à l’encontre de toute personne susceptible de contribuer à y remédier”.

Xtream.ws, primeplus.tv, ddnc.us, platineiptv.pro, iptv-teli.com voici le nom de quelques services concernés par le blocage. L’ALPA ne compte pas s’arrêter là, et continuera à l’avenir à mener des actions semblables avec ses membres à l’encontre d’autres services d’IPTV illégaux.

 

Sources : Presse Citron , ALPA