Une antenne-relais Free sème la zizanie entre deux maires

Une antenne-relais Free sème la zizanie entre deux maires

Une maire semble avoir trouvé une astuce pour conserver une antenne-relais Free sur la commune tout en la gardant à bonne distance, mais cela n’est pas au goût de son homologue de la ville voisine.

Le contrat de location pour l’antenne-relais Free Mobile située près de l’église de Frelinghien, dans le département du Nord, arrivait à expiration. Cela a débouché sur des discussions entre la nouvelle maire Marie-Christine Fin et l’opérateur afin de trouver une nouvelle localisation. “La ville a l’obligation de relocaliser l’opérateur pour éviter les zones blanches”, a expliqué l’élue. Marie-Christine Fin et Free se sont finalement mis d’accord sur un terrain communal situé rue d’Armentières. Une bonne chose de faite, au premier abord.

Sauf qu’au final le pylône d’une trentaine de mètres devant servir à la 4G/5G du Free se retrouve plus près des habitants d’Houplines, la commune voisine, que de ceux de Frelinghien. Le maire d’Houplines, Jean-François Legrand, n’a alors pas tardé à passer un coup de fil à son homologue de Frelinghien pour faire part de son étonnement et surtout de son mécontentement lorsqu’il a découvert le projet. En réponse, Marie-Christine Fin lui a simplement envoyé le dossier. Une astuce de la maire qui lui a donc permis d’éloigner l’équipement et d’éviter quelques remous avec ses administrés potentiellement opposés aux antennes-relais, mais qui se traduit au final par des tensions avec la ville voisine.

Source : La Voix du Nord