Alcatel 3080 : Univers Freebox a testé le mobile le moins cher de la boutique Free Mobile

Alcatel 3080 : Univers Freebox a testé le mobile le moins cher de la boutique Free Mobile

La boutique Free Mobile ne propose pas que des smartphones. Elle propose également un téléphone mobile classique, l’Alcatel 3080, que nous avons commandé et testé pendant quelques jours.

Voici pour commencer les caractéristiques techniques de l’Alcatel 3080 disponible à 39 euros dans la boutique Free Mobile :


Fiche technique de l’Alcatel 3080 :


  • Écran LCD 2,4 pouces couleur en 320 x 240 pixels
  • Mémoire de stockage 128 Mo extensible par carte MicroSD
  • Capteur photo 1,3 Mégapixel au dos
  • Prise audio 3,5 millimètres au niveau de la tranche supérieure
  • Connectique de charge Micro-USB au niveau de la tranche inférieure
  • Compatibilité : 2G/3G/4G
  • Bluetooth 5.0
  • Batterie 1 530 mAh amovible et rechargeable en 2,75 Watts
  • Système d’exploitation propriétaire


 

Un mobile ultra compact et bien fini

Pour qui est habitué aux smartphones, l’Alcatel 3080 fait vraiment minuscule et apparaît ultra léger. C’est le mobile qui se fait vite oublier dans la poche du pantalon.

En main, l’Alcatel 3080 fait bonne impression au regard de son petit prix, grâce à un assemblage parfait. Pas de jeu. Rien ne craque. Les matériaux apparaissent de bonne facture, que ce soit au niveau de la coque ou des touches.

Un écran minuscule, une possibilité d’appel avec des écouteurs sans-fil

Avec un écran 2,4 pouces à l’heure des 6 pouces et plus, on se sent forcément très vite à l’étroit. Maintenant, l’écran offre une luminosité suffisante pour un usage en extérieur. Les angles de vision horizontaux sont assez bons, contrairement aux angles de vision verticaux. Une définition 320 x 240 pixels sur une si petite diagonale n’est pas choquant. Juste s’il était nécessaire de le préciser : la dalle n’est pas tactile. La navigation passera par un pad sous l’écran. 

Côté audio, on a un son assez fort pour entendre la sonnerie même avec un environnement bruyant et un rendu assez propre pour être honnête.

Le mini-jack est présent pour y brancher le kit oreillettes lors d’appels voix. Notez d’ailleurs qu’il est possible de connecter des écouteurs sans-fil Bluetooth si vous préférez le sans-fil. Cela a fonctionné avec plusieurs modèles en notre possession.

Un capteur photo inutile, ou presque

On le savait, mais on a voulu tester quand même pour voir, y compris avec les conditions de luminosité les plus favorables pour lui donner une chance. Mais non, rien à faire. Les clichés obtenus avec le capteur 1,3 Mégapixel nous ont spontanément fait penser aux images de caméra de sécurité avant passage dans le super outil de retouche, dans certaines séries policières US.

Ci-dessous, quelques exemples où ça pique sévèrement :

Bref, des photos à consulter en tout petit sur le mobile (et encore) ou pour garder une liste de courses sous la main. Rien de plus.

Fonctions : on a vite fait le tour

L’Alcatel 3080 s’accompagne d’un système d’exploitation propriétaire se résumant en un écran d’accueil et un écran d’applications.

L’écran d’accueil peut d’ailleurs profiter d’une barre de quatre widgets, à savoir les applications les plus utilisées avec pour certaines des raccourcis d’actions lorsque l’on passe dessus. Accès aux messages ou écrire un nouveau message, dans le cas de l’application SMS, par exemple. Pratique. Cette barre s’active depuis “Paramètres/Paramètres du téléphone/Barre de widgets”.

Au niveau des fonctions, on a quelques classiques comme l’agenda, le dictaphone, l’alarme, la calculatrice, le convertisseur de poids/distance ou la lampe-torche. Comme dit plus haut, la partie photo est inexploitable.

Concernant les appels, ça passe au niveau de la qualité sonore. Et comme dit plus haut, on a le choix bienvenu entre les écouteurs filaires fournis ou des écouteurs sans-fil achetés à part. Quant aux SMS, il va falloir vous armer de patience, surtout si vous avez perdu l’habitude du clavier à touches minuscules. Plusieurs membres de la rédaction ont essayé avec des messages simples et étaient bien contents de revenir au tactile. Et la 4G, au fait ? Elle permettra d’avoir la VoLTE pour les appels, mais pas de surfer sur Internet en raison de l’absence de navigateur Web. En même temps, sans tactile et sur un écran minuscule…

Des limites en termes d’usage annonciatrices d’une autonomie de plusieurs jours sans forcer, le mobile restant à 95 % du temps dans la poche. Au bout d’une journée avec des appels, des SMS, des essais (infructueux) en photo et pas mal de manipulations au niveau de l’interface, nous avions perdu une seule barre de charge sur les quatre. Chose à noter : la batterie est amovible et facilement accessible en retirant le dos.


VERDICT :

Ce téléphone mobile permet d’appeler, d’avoir quelques outils pratiques sous la main comme la calculatrice et la lampe-torche et… c’est tout. Les photos sont inexploitables et l’écriture d’un SMS une vraie torture. Il s’adressera donc à ceux ayant besoin d’un mobile uniquement pour être appelé, d’un mobile pour un enfant, d’un mobile pour s’offrir un week-end de déconnexion ou bien d’un mobile de secours. On peut au moins lui accorder sa bonne conception, sa batterie amovible et sa compatibilité avec les écouteurs sans-fil.