Face au scandale, WhatsApp retarde la mise en place de ses nouvelles règles

Face au scandale, WhatsApp retarde la mise en place de ses nouvelles règles

Les futures conditions générales d’utilisation de Whatsapp ayant fait bondir les utilisateurs, le service de messagerie retarde leur mise en place. Il sera donc toujours possible d’utiliser l’appli après le 8 février.

Rétropédalage face à la grogne populaire. La messagerie instantanée de WhatsApp a décidé de repousser l’échéance avant l’arrivée de ses nouvelles CGU, pour éclaircir la situation et arrêter la fuite des utilisateurs.

En effet, si l’application prévenait auparavant que si vous n’acceptiez pas ses nouvelles règles, vous ne pourriez plus accéder à WhatsApp dès le 8 février, la situation a changé. “Nous repoussons désormais la date à laquelle les personnes se verront demandé d’accepter les nouvelles CGU” explique la filiale de Facebook. “Personne n’aura son compte supprimé ou suspendu le 8 février. Nous irons vers les personnes progressivement pour juger la nouvelle politique avant que ces nouvelles options soient disponibles le 15 mai“, précise-t-elle.

Il reste à voir si ce rétropédalage suffira à convaincre les utilisateurs de rester sur la plateforme. Si Whatsapp s’est déjà expliqué et a tenu à affirmer que les conversations resteront chiffrées de bout en bout et donc inaccessibles pour Facebook, de nombreux utilisateurs ont déjà migré vers d’autres services plus respectueux de la vie privée, comme Signal et Telegram.

Source : engadget