L’Etat en pleine automatisation de son réseau informatique avec Orange, SFR et Bouygues Telecom

L’Etat en pleine automatisation de son réseau informatique avec Orange, SFR et Bouygues Telecom

La gestion du réseau interministériel de l’État (RIE) va bénéficier d’une remise à neuf avec l’aide de trois opérateurs télécoms.

Un vaste chantier pour la Direction interministérielle du numérique (Dinum), officialisé hier par l’État. Cet organisme a notamment pour mission de garantir le débit internet adéquat à tous les agents de l’État et veut automatiser la gestion du RIE, avec l’aide d’opérateurs privés.

Orange Business Services a été missionné sur près de la moitié du réseau informatique. Bouygues Telecom et SFR ont également été sollicités Au total, 13 000 entités publiques (ministères, commissariats, tribunaux et autres), ainsi qu’un million de fonctionnaires sont reliés par ce réseau. Le but est ainsi d’automatiser le suivi des tâches d’optimisation du réseau, afin que la quarantaine d’informaticiens de la Dinum puissent se concentrer sur le travail à forte valeur ajoutée.

« Ce qui est automatisé est moins enclin à l’erreur. Or, vous n’imaginez pas l’énergie que nous mettons à résoudre des incidents qui viennent d’une erreur de configuration », explique Guy Duplaquet, le chef du département infrastructures et services opérés à la Dinum. La solution repose sur des API, permettant de programmer en quelques clics les services pris en charge par les opérateurs. Le vice-président exécutif de Global Solutions chez Orange Business Services assure alors : “ce qui prenait des semaines pourrait être fait en trente minutes“.

Pour cette opération, l’État a débloqué 1 milliard d’euros d’ici à 2022 et le développement du projet s’est fait sur deux ans. L’automatisation est déjà active avec Orange et SFR. Ces APIs utilisées par le gouvernement représentent une solution standardisée et reproductible, y compris dans d’autres milieux, comme le secteur bancaire, de la distribution…

Source : Les Echos