Thomas Reynaud, le directeur général d’Iliad, donne 10 bonnes raisons d’être optimiste chez Free en 2021

Thomas Reynaud, le directeur général d’Iliad, donne 10 bonnes raisons d’être optimiste chez Free en 2021

Les voeux optimistes de Thomas Reynaud pour 2021

C’est au travers d’une tribune publiée sur Likedin que Thomas Reynaud, les Directeur Général d’Iliad, a publié “10 raisons d’être optimistes pour 2021 !”. “2020 a été une année inédite et exigeante aussi bien sur le plan professionnel que personnel, mais c’est aussi pour notre Groupe une année qui invite à l’optimisme. Bonne année à tous !” explique le dirigeant. 

Ce dernier fait déjà un bilan optimiste de 2020 en ce qui concerne le déploiement du réseau de Free : “Au cours des 12 derniers mois, Free a toujours répondu présent ! Nos réseaux ont tenu bon, malgré des hausses soudaines de trafic liées à la crise sanitaire et nous n’avons pas ménagé nos efforts pour apporter le très haut débit au plus grand nombre sur l’ensemble du territoire. La fibre arrive dans de plus en plus de communes : 20 millions de foyers français ont désormais accès à notre fibre Free. 2020, c’est aussi plus de 98% de la population qui bénéficie de la 4G Free et c’est le lancement de la 5G. En 2021, nous serons encore au rendez-vous de la connectivité pour tous, car c’est le sens de notre mission.”

Thomas Reynaud insiste également sur le fait qu’Iliad joue la carte de l’emploi : “Notre Groupe continue à grandir, à investir, à créer de l’emploi et à regarder l’avenir avec confiance. Nous avons recruté près de 2 120 collaborateurs et créé plus de 630 emplois nets malgré la crise en France et en Italie.”

Une des trois points auquel semble beaucoup tenir le Directeur Général d’Iliad est l’écologie. Il explique que “nous sommes dans une entreprise qui s’engage pour l’environnement : depuis 3 ans, nous avons pris de nombreuses mesures comme renoncer au transport aérien dans la chaîne logistique pour nos Freebox. Cela exige une transformation en profondeur de nos process industriels et cela nous oblige à constituer des stocks plus importants afin de faire face aux aléas du transport maritime. Mais cela nous a aussi rendu moins vulnérables en 2020, même si l’urgence de la crise sanitaire nous a contraints, exceptionnellement, à seulement trois reprises, à acheminer par avion des masques et des composants électroniques. Nous devons aller plus loin. Parce qu’après 2021, nous espérons vivre encore plus sereinement sur notre planète, nous vous présenterons le 19 janvier nos 10 engagements pour atteindre la neutralité carbone au plus vite.”

Vous pouvez retrouver l’intégralité de la Tribune de Thomas Reynaud sur Linkedin, qui revient également sur l’innovation, la solidarité, la jeunesse ou encore l’adaptabilité