Free prêt à activer la 5G sur plus de 4000 sites 700 MHz

Free prêt à activer la 5G sur plus de 4000 sites 700 MHz

L’opérateur de Xavier Niel upgrade ses installations 700 MHz pour la 5G, avec plus de 4000 sites en attente de mise en service.

La cohabitation de fréquences 5G et 4G chez Free Mobile se précise. D’après les dernières données de l’ANFR, l’opérateur de Xavier Niel dispose déjà de 4 328 sites 700MHz 5G ready, qui n’attendent plus que d’être activés.

Les utilisateurs de l’application RNC Mobile avaient déjà remarqué de nombreuses modifications de sites au début du mois de novembre. A ce moment, aucune confirmation officielle, mais la plupart des chasseurs d’antennes supposaient alors un “refarming” des fréquences 4G pour la 5G.

En explorant l’open data de l’ANFR, on peut tomber sur une carte précisant même le nombre de sites 700 MHz de Free sur lesquels la nouvelle génération de mobile pourra être activée, et leur position.

On le sait, les fréquences comme la 700 MHz feront l’objet d’une harmonisation à l’avenir, puisqu’il s’agit pour l’Europe des bandes qui devraient permettre l’explosion de la 5G. Une aubaine pour Free qui déploie à tour de bras cette fréquence, a contrario de ses rivaux, même si certains comme Orange commencent à s’intéresser à la fréquence depuis quelques mois. Pour sa part, Xavier Niel avait déjà affirmé, dans une interview pour Univers Freebox, ” on fera de la 5G en 1800 MHz et 700 MHz si on a du spectre disponible”. La cohabitation de fréquences est donc prévue de longue date pour l’opérateur. De quoi améliorer considérablement la couverture en 5G de Free sur tout le territoire et de prendre une avance non négligeable sur ses concurrents. Son fondateur veut cependant être clair : “le vrai spectre pour faire de la 5G c’est le 3,5 GHz” et c’est sur cette bande-fréquence qu’elle pourra être bien plus performante que la 4G.

Les prémices de cette cohabitation vous avaient déjà été révélés par Univers Freebox en mai dernier, avec la volonté de l’opérateur d’installer la toute nouvelle gamme de station de base de son équipementier Nokia connue sous le nom d’AirScale – qui permet à la fois de capitaliser sur la nouvelle génération des réseaux 5G et de supporter la 4G/LTE sur une même infrastructure radio. A voir à partir de quand Free sera autorisé à mettre ses sites en service.

Une pratique dont Orange et SFR se méfient

Plusieurs opérateurs notamment Orange et SFR, sont déjà montés au créneau pour différencier la “vraie 5G”, déployée sur la bande 3.5 GHz, de la “fausse” déployée sur d’autres bandes comme la 700 MHz. Le gouvernement souhaite ainsi encadrer la communication autour de la nouvelle technologie. Un groupe de travail est prévu sous l’égide de la répression des fraudes pour “établir un cadre clair et non équivoque“.

En somme, il s’agit d’avoir une certaine transparence concernant la technologie utilisée et les débits auxquels pourront prétendre le consommateur. Le lancement du réseau 5G est prévu d’ici quelques semaines pour tous les opérateurs, une fois les autorisations d’émettre délivrées par l’ANFR, mais la couverture sera pour l’instant très limitée. Dans tous les cas, la vraie 5G, soit la 5G avec un coeur de réseau autonome et la latence réduite attendue par les entreprises, ne devrait pas émerger avant 2023.

Merci @VacheGTI