Google souhaite proposer la fibre optique sans câble avec le projet Taara

Google souhaite proposer la fibre optique sans câble avec le projet Taara

Google ambitionne d’apporter une connexion internet sur de longues distances au travers du projet Taara. Ce projet consiste à se servir des faisceaux lumineux comme la fibre optique, mais sans les câbles.

La firme de Mountain View n’en est pas à son coup d’essai. Depuis plusieurs années Google, planche sur des projets ayant pour but de proposer un accès à Internet. Alors qu’il est estimait que le trafic Internet mondial devrait augmenter de 24% par an. La nécessité de proposer des infrastructures abordable, fiable et évolutive s’impose. A l’heure ou le réseau de câbles fibre optique se déploie grandement, parfois son déploiement se voit compliqué voire impossible sur certains terrains difficiles. Entrainant un coût de temps et d’argent important. Ces difficultés créent un fossé non négligeable concernant la vitesse de connexion des pays avec l’Internet le plus rapide et ceux avec le plus lent.

Grâce au projet Loon, une solution pouvant répondre aux problèmes a été exploitée. Elle consiste à utiliser des ballons stratosphériques pour amener de la connexion mobile sur de grandes distances. Afin de mener à bien se projet, les chercheurs du projet Loon ont dû trouver comment créer une liaison de données entre des ballons volants à plus de 100 km l’un de l’autre. Ces derniers se sont donc penchés sur la communication optique sans fil. Similaire à la fibre optique, mais sans les câbles, seule la lumière sera utilisée pour transmettre des données en haut débit entre deux points. On l’appelle communication optique en espace libre (Free-space optical communication ou FSOC).

Le projet Taara a fait ses premiers tests en Inde et en Afrique où les zones les plus reculées ou avoir une connexion Internet est très compliqué. Ce dispositif permet d’apporter du haut débit afin d’aider des milliers de personnes à accéder au web.

Les dispositifs Tara peuvent fournir une connexion pouvant aller jusqu’à 20 Gbit/s, cette même connexion peut couvrir jusqu’à 20 km de distance.