Pour tout savoir de l’état de la couverture 4G des opérateurs dans votre département, l’Arcep lance des cartes utiles à tous

Pour tout savoir de l’état de la couverture 4G des opérateurs dans votre département, l’Arcep lance des cartes utiles à tous

Visualisez la couverture internet mobile et son évolution dans chacun des 96 départements métropolitains, c’est désormais possible. Le régulateur publie un ensemble de cartes réalisées grâce aux données théoriques des opérateurs. Les objectifs sont multiples.

“Quelle est la surface du département couverte en 4G ? Et la part de population ? Quel opérateur offre la meilleure couverture ? Quelles sont les zones couvertes par les 4 opérateurs ?”, pour répondre à ses questions que beaucoup d’élus et de Français se posent, l’Arcep lance un ensemble de cartes départementales présentant l’état actuel de la couverture 4G et sa progression ces cinq dernières années. On y retrouve la couverture par opérateur. Un état des mieux des 96 départements métropolitains présenté sous forme de cartes et de graphiques, dans un PDF synthétique, précise l’Arcep.

Ces cartes ont été réalisées grâce aux données de couverture théorique des opérateurs en 3G et 4G accessibles sur « Mon réseau mobile  » et déjà disponibles en open data.

“C’est un outil « clef en main » pour les élus et acteurs de l’aménagement numérique des territoires”, résume par ailleurs la police des télécoms qui prévoit de publier prochainement ces cartes pour chaque collectivité et territoire d’outre-mer.

Répondre aux attentes des élus et suivre l’évolution du New Deal

L’objectif au-delà de compléter les outils traditionnels du régulateur, est “d’utiliser la puissance de l’information afin d’orienter le marché dans la bonne direction.” Ces données désormais mises en forme sont pensées pour répondre aux attentes des élus et des acteurs de l’aménagement numérique des territoires. Elles permettent notamment de visualiser, entre 2015 et 2020, la diminution des zones blanches tous opérateurs confondus mais aussi de rendre compte des résultats en cours du New Deal mobile. L’Arcep invite à présent tous les acteurs à se saisir de ces données et à développer d’autres réutilisations qui correspondent à leurs besoins.