Free Mobile accélère la migration de ses sites en 4G et devance ses rivaux

Free Mobile accélère la migration de ses sites en 4G et devance ses rivaux

Les opérateurs n’ont pas tenu un rythme très élevé durant le second trimestre 2020 d’après l’Arcep, mais Free a tout de même cravaché pour faire augmenter sa part de sites 4G sur son réseau mobile.

Un bon coup de boost de Free Mobile. En un trimestre, l’opérateur est passé de 89% de sites en 4G à 93%, soit 16 606 sites sur 17919 se démarquant de ses concurrents . Si Free dispose de moins de sites que ses concurrents, facilitant la hausse du pourcentage global de sites 4G, l’avancée est tout de même importante puisque l’opérateur de Xavier Niel est le seul a avoir déployé/fait basculer plus de 1000 sites en 4G durant le second trimestre.

Ainsi, Free Mobile couvrait à la fin du trimestre 97,3% de la population en 4G et rattrape son retard sur le trio Bouygues, Orange et SFR qui couvraient 99% des français. Du point de vue de la couverture du territoire, d’après le site de l’Arcep monreseaumobile.fr, Orange couvrait, au 30 juin, 91% du territoire en 4G, 87% pour Bouygues et SFR et Free quant à lui couvre 84% de l’hexagone.

Dans le cadre du New Deal, les opérateurs se sont engagés à migrer en 4G, la quasi-totalité de leurs sites mobiles existants d’ici fin 2020, exception faite aux sites du programme « zones blanches centres-bourgs » existants au 1er juillet 2018, lesquels devront être équipés en 4G à 75% d’ici fin 2020 et 100% d’ici fin 2022. Si Free a ainsi bien travaillé, le gendarme des télécoms quant à lui demande aux opérateurs de donner un coup de collier.

L’Arcep attend des opérateurs une accélération du rythme des déploiements, afin de concrétiser les ambitions du New Deal mobile et d’apporter aux Français une couverture mobile de qualité. Plusieurs échéances majeures du New Deal sont prévues d’ici fin 2020 avec les premiers arrêtés du dispositif de couverture ciblée, la généralisation de la 4G sur les sites existants et la couverture des axes routiers prioritaires à l’extérieur des véhicules.” Ce trimestre en particulier ayant été marqué par le confinement et la crise sanitaire, les résultats en ont forcément été impactés.