4G : Free Mobile face à une petite commune rurale, c’est David contre Goliath

4G : Free Mobile face à une petite commune rurale, c’est David contre Goliath

Direction la commune de Saurat dans l’Ariège où Free Mobile et la municipalité se livrent bataille autour de l’implantation d’une antenne-relais.

A une antenne de 35 mètres dans un parc naturel régional, la mairie de Sauvat et un collectif disent non. Fortement mobilisés, une soixantaine de riverains se sont réunis lundi soir devant la salle communale de ce village de plus de 600 âmes, afin de soutenir la commune dans son combat face à Free Mobile. Deux procédures sont en cours, l’une d’entre-elles a eu lieu hier devant le juge des référés du tribunal administratif de Toulouse.

De quoi attiser la colère des habitants, « aucune demande d’implantation n’a été faite pour Saurat auprès de l’Agence nationale des fréquences. Nous ne sommes pas non plus en zone blanche, et ils font une demande de procédure en référé ? ça n’a pas de sens », martèle l’une des membres du collectif dans les lignes de La Dépêche .

Dans le même temps, les opposants dénoncent la proximité de l’antenne avec les habitations et un passage en force de l’opérateur. “On n’est pas venu vivre ici pour se retrouver avec un pylône que l’on verra depuis toutes nos fenêtres. Je sais bien qu’au nom de la modernisation, on saccage des peuples partout sur la planète. J’ai conscience d’être une petite fourmi dans cette bataille, mais je ne baisserai pas les bras “, s’insurge pour sa part une autre habitante. 

Dans l’Ariège plusieurs communes s’opposent à l’implantation d’antennes de Free Mobile. Une bataille aux airs de David contre Goliath.