Nouvelle mobilisation face à l’implantation d’une antenne Free Mobile

Nouvelle mobilisation face à l’implantation d’une antenne Free Mobile

Direction la commune d’Yzeure dans l’Allier où l’arrivée d’une antenne Free Mobile fait débat. Le maire défend le projet face un collectif de riverains réfractaires et craintifs.

Habitants et parfois municipalités donnent du fil à retordre aux opérateurs quand il s’agit de déployer leur réseau mobile. Un problème pour les telcos, les délais de construction et de mise en service sont parfois rallongés de plusieurs mois. Des blocages pour le moins impactants à l’heure où Orange, Free, SFR et Bouygues se mobilisent pour tenir leurs engagements en matière de couverture mobile du territoire dans le cadre du New Deal. 

Nouvel exemple dans la commune d’Yzeure dans l’Allier où un collectif d’habitants s’oppose à l’implantation d’une antenne-relais Free Mobile. Leurs arguments, la proximité des habitations, d’une salle de spectacle et d’une crèche. “Cela constitue un vrai danger pour la santé”,martèle un porte-parole dans les lignes de La Montagne. Les riverains reprochent aussi un manque de concertation, tout en remettant en cause le respect de la procédure administrative. Autre inquiétude, la possible utilisation de cette antenne pour la 5G. La cinquième génération de téléphonie mobile suscite bien des tensions dans les territoires, de nouveaux maires demandent même un moratoire sur son déploiement, comme à Bordeaux ou à Nantes. 

A Yzeure, la mairie soutient le projet de Free Mobile et justifie son autorisation donnée à l’opérateur le 20 juillet par la présence de zones blanches tout en essayant de rassurer les administrés. Le pylône sera dissimulé au milieu des arbres et ne polluera pas le paysage. Une réunion publique est prévue le 10 septembre, en attendant le collectif a lancé une pétition.