Salt (Xavier Niel) s’inquiète de l’union de deux concurrents, mettant en péril son projet pour le déploiement de la fibre

Salt (Xavier Niel) s’inquiète de l’union de deux concurrents, mettant en péril son projet pour le déploiement de la fibre

Le marché des télécoms Suisse est en plein bouleversement, et Salt s’inquiète pour son avenir, envisageant même des poursuites. 

L’absorption d’un concurrent pas un autre n’est pas de bonne augure pour l’opérateur helvète de Xavier Niel. Celui-ci indique dans un communiqué de presse que l’union de Sunrise et d’UPC qui devrait débuter le 11 septembre, pourrait lui faire perdre de la valeur sur le marché.

En effet, en mai dernier Salt et Sunrise annonçaient un partenariat pour créer une structure commune et doubler l’accès à la fibre sur le territoire Suisse. L’absorption de son partenaire par un opérateur concurrent, et plus précisément par l’entreprise la possédant (Liberty Global aux USA) “pourrait porter atteinte aux droits contractuels établis dans le cadre de sa coentreprise Swiss Open Fibre ” d’après Salt.

Sans compter que ” l’approbation unanime du conseil d’administration de Sunrise pour l’opération et l’offre irrévocable par Freenet de sa participation de 24,4% dans Sunrise ont déjà détruit une valeur importante pour Salt et ses actionnaires“, un coup dur pour l’opérateur. 

Ainsi, Salt a lancé une procédure aux Etats-Unis pour obtenir des informations concernant l’acquisition de son concurrent/partenaire, qui a été une surprise totale sur le marché. En effet, quelques semaines auparavant, Sunrise avait tenté d’absorber UPC, soit l’exact inverse de ce qui s’est finalement produit.

Face à cette alliance et si le déploiement de la fibre ne peut pas se faire via Swiss Open Fiber, Salt devra s’allier à Swisscom et a bien d’autres entreprises pour gagner des clients sur ce segment. Une situation très complexe pour l’opérateur.