Salt (Xavier Niel) s’allie à un rival pour doubler l’accès à la fibre en Suisse

Salt (Xavier Niel) s’allie à un rival pour doubler l’accès à la fibre en Suisse

L’opérateur suisse de Xavier Niel a annoncé un partenariat stratégique avec son concurrent Sunrise pour créer un opérateur d’infrastructure sur la fibre.

Afin d’accélérer le déploiement FttH en Suisse, les deux opérateurs annoncent un projet de création de Swiss Open Fiber, une joint-venture copossédée par Salt et Sunrise ayant pour objectif de “fournir des services […] basés sur la fibre optique à 1.5 millions de foyers en Suisse“.

Une réponse à un contexte particulier

Le projet est justifié par un contexte résumé en trois points importants par les deux opérateurs. Premièrement, ils estiment que le potentiel de la fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) est important et inexploité, ce malgré une forte demande de connectivité haut débit.

Il est également évoqué un manque d’infrastructures disponibles sur le territoire helvète, qui limite l’expansion commerciale de Salt et de Sunrise. Une solution est donc de créer ces infrastructures. De plus, Swisscom, l’opérateur détenu en majorité par l’Etat Suisse a annoncé récemment accélérer sur le déploiement de la fibre optique en vue de doubler la couverture en Suisse, ce qui résulterait en un monopole d’après les deux opérateurs.

Pour éviter cela, Swiss Open Fiber se veut être un opérateur d’infrastructure FttH “Open Acess”, avec un réseau d’infrastructures proposé à tous les autres concurrents (bien que Salt et Sunrise agiront en tant que clients de référence). Le déploiement de cette nouvelle infrastructure devrait commencer au quatrième trimestre 2020.

Pour un investissement allant jusqu’à 3 milliards de francs suisses, le projet veut doubler l’accès en fibre en Suisse, avec 1.5 millions de foyers suisses raccordés dans les 5 à 7 prochaines années. A noter que sur environ 5 millions de foyers, moins de la moitié ont accès au FttH, pour un tiers du territoire. L’objectif est également de viser les zones à faible couvertures : ” Swiss Open Fiber prévoit de déployer son réseau dans les zones de densité faible à moyenne, généralement en territoire suburbain” précisent les opérateurs.