Combien ont coûté à Free ses différents gestes vis-à-vis de ses abonnés pendant le confinement ?

Combien ont coûté à Free ses différents gestes vis-à-vis de ses abonnés pendant le confinement ?

Jusqu’à 20 millions d’euros selon le broker J.P.Morgan Cazenove.

En geste de solidarité face au Covid-19, Free a multiplié les initiatives envers ses abonnés pour les accompagner au mieux pendant la crise sanitaire. Des gigas et minutes offerts aux abonnés pendant le confinement qui pourraient lui avoir coûté 15 à 20 millions d’euros, estime dans une note la holding financière américaine J.P.Morgan Cazenove, rapporte Les Echos.

L’opérateur a entre autres offert 20 fois plus de data 4G à ses abonnés 2€ et 0€ lesquels ont bénéficié du 13 mars au 12 mai sans surcout de 1Go/mois au lieu de 50Mo en France métropolitaine mais aussi à compter du 27 mars de 2 fois plus d’heures d’appel, soit 4h/mois (au lieu de 2h).

Par la suite et ce jusqu’au 11 juin, les 5 millions d’abonnés à ce forfait se sont vus offrir les appels illimités depuis la France métropolitaine vers l’hexagone mais aussi vers les mobiles des États-Unis, du Canada, de la Chine et des DOM ainsi que vers les fixes de 100 destinations à l’international. 

Ce n’est pas tout puisque à l’heure où des dizaines de milliers de Français étaient bloqués à l’étranger, l’opérateur de Xavier Niel a fait un geste envers ses abonnés au forfait mobile Free à 19,99€/mois situés en Europe et dans l’incapacité alors de rentrer en France, en leur offrant 4 fois plus de data 4G en roaming soit 100 Go/mois au lieu des 25 Go mensuels.

Sans oublier l’initiative d’Iliad en Italie, avec 10 Go d’offert sur son forfait le moins onéreux à 4,99€ lequel incluait habituellement seulement 40 Mo de data ainsi que les appels, SMS et MMS illimités.

Tant de gestes qui ont donc eu un coût pour Iliad. Mais pour la bonne cause, on ne compte pas.