Clin d’oeil : une antenne-relais “clandestine” montée pour s’opposer aux réfractaires à la 4G

Clin d’oeil : une antenne-relais “clandestine” montée pour s’opposer aux réfractaires à la 4G

Alors que certains riverains ont fait arrêter le projet d’installation d’une antenne-relais par Orange, d’autres voisins ont décidé d’installer la leur… Avec les moyens du bord.

S’opposer à l’opposition, avec humour ! Il arrive souvent que des collectifs se créent pour empêcher l’installation d’une antenne relais, mais cette fois, ils sont tombés sur des voisins avec du répondant.

A Regnéville-sur-mer, petite commune normande, l’opérateur historique a vu ses travaux pour installer son antenne arrêtés par un collectif de riverains. Une affaire classique, comme il en arrive souvent. Cependant, si on peut imaginer que pour chaque opposition, il y a des mécontents qui auraient apprécié l’arrivée d’une antenne-relais chez eux, cette fois ils se sont fait entendre. Ou plutôt voir ! 

Crédit photo : Ouest-France

En effet, à l’entrée du village, une antenne-relais clandestine a été montée, sans aucune autorisation ni annonce. Elle est bien sûre fausse, mais le souci du détail fait sourire. Loin d’atteindre la hauteur habituelle des modèles classiques, l’objet mesure tout de même plusieurs mètres de haut et affiche fièrement un grand sourire sur sa “parabole”, réalisée avec un plateau de fruit de mer en polyester. Un poste transistor a même été ajouté pour plus de réalisme !

Et la revendication est inscrite en lieu et place d’un permis de construire. “Pour éviter que Regnéville ne devienne un trou…“, les instigateurs de cette plaisanterie ont renvoyé à un message plus historique, qui résonnera particulièrement chez les Normands : «  Ici, Londres. Les Français parlent aux Regnévillais. Les essais longs, de communication, gonflent mon cœur, d’une rancœur monotone. ».

Une réponse qui ne manque pas de sel, pour un dossier important au sein de cette petite municipalité.

Source : Ouest-France