StopCovid : l’application de traçage loin de rencontrer le succès espéré par le gouvernement

StopCovid : l’application de traçage loin de rencontrer le succès espéré par le gouvernement

Les derniers chiffres de StopCovid viennent de tomber. Difficile de parler d’un franc succès pour l’application poussée par le gouvernement et censée participer à la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Alors secrétaire d’État chargé du Numérique, Cédric O l’avait pourtant défendue bec et onglets au motif que chaque installation peut sauver une vie. Malgré cela, l’application StopCovid rendue disponible début juin sur les smartphones Android et iOS est loin du succès espéré par le gouvernement.

D’après des chiffres fournis ce mercredi à l’AFP, par la Direction générale de la Santé, l’application StopCovid a en effet comptabilisé 2,3 millions de téléchargements sur les plates-formes App Store et Play Store depuis son lancement. Elle a permis l’usage de 1 169 QR Code par les personnes dépistées positives et la diffusion de 72 notifications à des personnes potentiellement à risques. Un décalage entre les deux chiffres pouvant d’ailleurs s’expliquer par le nombre d’installations, notamment dans l’entourage des personnes porteuses du virus.

Rappelons que l’application StopCovid utilise le Bluetooth pour établir un historique des contacts rapprochés et prolongés durant les 15 derniers jours, afin d’envoyer des notifications aux personnes croisées en cas de dépistage positif et de les inviter à se faire dépister à leur tour. Le gouvernement encourage vivement son utilisation, en particulier dans les endroits à forte fréquentation tels que les bars et restaurants.