La mairie donne son feu vert à l’antenne 4G de Free, provoquant la colère de certains riverains

La mairie donne son feu vert à l’antenne 4G de Free, provoquant la colère de certains riverains

Un collectif de riverains s’oppose à l’installation d’une antenne-relais Free. Il affiche sa volonté jusqu’au bout de sa démarche.

À La Roque-Sainte-Marguerite, dans le département de l’Aveyron, une antenne-relais de téléphonie mobile de Free est persona non grata. Regroupés au sein du collectif des Mares du Larzac, des riverains ont affiché leur opposition face à son installation qui mesurera 32,5 mètres de haut et prendra place sur dalle béton de 45 m².

Un conseil municipal à huit clos

Un conseil municipal s’est tenu lundi soir pour discuter de la poursuite de ce projet lancé par l’ancien maire Paul Dumousseau. Face à l’ambiance tendue, la maire Annie Polycarpe a d’ailleurs décidé que celui-ci se déroulerait à huit clos. De quoi irriter davantage les opposants, avec notamment des huées et applaudissements ironiques. Avec 7 voix pour et 4 voix contre, le projet a ainsi obtenu la validation de la mairie. Malgré l’opposition, Free va donc bel et bien pouvoir installer son antenne 4G sur le Larzac.

Choix d’une zone protégée et aucun permis de construire

Du côté des griefs, il y a notamment le choix d’un emplacement dans “une zone protégée, classée patrimoine mondial de l’Unesco et Natura 2000” et le fait qu’il n’y ait eu “aucun permis de construire, seulement deux déclarations préalables”. Annie Polycarpe conçoit ce dernier point, tout en indiquant ne pouvoir se “substituer au service d’urbanisme”. “Ils ont peur de Free ! Il leur fallait qu’une réponse : oui ou non. Si c’était non, le dossier était clos et Free serait parti sans rien demander”, dénonce un opposant.

Le collectif prépare un recours devant la justice administrative. Il a indiqué être prêt “à ne rien lâcher”.

Source : Midi Libre