Bouygues Telecom devrait lancer l’eSIM sur smartphone le 22 juin prochain

Bouygues Telecom devrait lancer l’eSIM sur smartphone le 22 juin prochain

Après Orange et SFR, Bouygues Telecom prévoit de lancer l’eSIM sur smartphone à compter du 22 juin.

Initialement prévu au printemps, le lancement de l’eSIM sur smartphone a dû être repoussé chez Bouygues Telecom, crise sanitaire oblige. Le mois dernier, l’opérateur a toutefois dévoilé ses tarifs, sans pour autant annoncer de date de lancement. A défaut d’une officialisation du service de communication, une date de disponibilité se profile aujourd’hui, à savoir le 22 juin, a fait savoir hier une conseillère Bouygues Telecom sur le forum d’assistance de l’opérateur.

Côté prix, plusieurs cas de figure dans la brochure tarifaire. L’activation de l’eSIM sur les forfaits Sensation (avec engagement) coûtera le même prix qu’une carte SIM classique, à savoir 10€ pour toute demande par téléphone, en boutiques ou sur internet. Orange et SFR proposent le même tarif.

Pour leur part, les forfaits B&You ne sont pas logés à la même enseigne. Les abonnés à l’une des offres low cost de l’opérateur devront à première vue nécessairement se rendre en boutiques et débourser 29,99€ pour activer l’eSIM contre 5€ pour une carte SIM physique sur internet. 

Parmi les mobiles compatibles, figurent les iPhone XS, Xs MAx et Xr (sous iOS 12.2 ou version ultérieure) mais aussi les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max (sous iOS 13 ou version ultérieure) et le Samsung Galaxy Fold.

Premier opérateur à avoir lancé cette technologie sur smartphone, Orange propose l’eSIM depuis juin 2019 à ses clients et depuis février dernier à ses nouveaux abonnés dans quelques boutiques. SFR a emboîté le pas en début d’année à destination de ses abonnés souhaitant changer leur carte SIM. Enfin, Free est pour le moment réticent et ne compte pas franchir le pas.

Mais c’est quoi l’eSIM ?

La technologie eSIM désigne une carte SIM directement intégrée au smartphone, à la tablette tactile ou à la montre connectée. Fini la carte SIM à glisser dans un petit tiroir ou à insérer dans un slot après avoir ouvert l’appareil. Celle-ci devient alors « virtuelle », avec de l’électronique directement intégrée au chipset mobile. Au moment d’utiliser son smartphone, il ne reste qu’à aller dans les paramètres du système d’exploitation pour indiquer l’opérateur et la formule d’abonnement choisis, afin d’ouvrir une nouvelle ligne.