Des abonnés à Canal+ et beIN Sports demandent un remboursement après 3 mois sans sport

Des abonnés à Canal+ et beIN Sports demandent un remboursement après 3 mois sans sport

Plusieurs abonnés, sous la houlette de deux avocats, attaquent Canal+ et beIN Sport en justice pour ne pas avoir revu leurs tarifs pendant la crise du Coronavirus.

Pas de football ? Remboursez ! Alors que la pandémie mettait le monde du sport à l’arrêt, les chaînes Canal+ et beIN sports n’ont pas adapté leur facture malgré l’offre réduite, au grand dam de plusieurs abonnés qui ont décidé de réagir.

Invoquer les même raisons que Canal+ pour ne pas payer pour ce qui n’est pas diffusé

Moins d’un mois auparavant, UFC-Que Choisir incitait déjà les abonnés aux différentes chaînes sportives à réclamer des remboursements auprès de Canal+ et consorts en raison de la réduction des contenus proposés sur ces dernières. Car la facture pouvait vite être élevée pour les fans de sports en tout genre, avec un abonnement à 15€ par mois pour beIN et même jusqu’à 40€ par mois pour le pack Sports de Canal+.

Un collectif d’abonné s’est alors érigé pour réclamer un remboursement, avec notamment deux avocats, Maîtres Vincent Durand et Pierre-Henri Julliard, s’attelant depuis plusieurs jours à regrouper les plaintes d’abonnés. Dans un communiqué, relayé par le Parisien, ceux-ci indiquent « Les abonnés à Canal+ et beIN Sports se sont vus privés des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 qui auraient dû être diffusés entre le 14 mars et la fin du mois de mai, sans qu’aucune compensation financière ne leur soit proposée » .

Concernant le plaidoyer, les deux avocats veulent utiliser un argumentaire simple d’un point de vue juridique que l’on peut résumer ainsi : Canal et beIN promettent de diffuser mais ne diffusent pas, le contrat entre l’abonné et la chaîne n’est donc pas vraiment respecté. Un motif similaire à celui invoqué par Canal pour rompre son contrat avec la Ligue 1.

L’action en justice sera introduite grâce à une assignation au nom des abonnés inscrits dans le collectif et en cas de succès, deux choix seront laissés aux abonnés. Ils pourront conserver la somme, ou en faire un don à son club préféré (de Ligue 1 ou de Ligue 2), pour le soutenir durant la crise. Un site internet a été mis en place pour récolter les plaintes des abonnés Canal+ et/ou beIN.