Google Assistant pourra bientôt valider vos paiements à la voix

Google Assistant pourra bientôt valider vos paiements à la voix

Le géant américain veut améliorer la reconnaissance vocale de son assistant, pour lui permettre même d’autoriser les paiements en ligne.

Un test est en cours chez Google, qui propose d’utiliser Voice Match (la fonction de reconnaissance vocale de son assistant) pour permettre les achats en ligne à la voix. La technologie en question permettait déjà à l’assistant vocal de repérer à qui il s’adresse et Google voudrait l’améliorer pour proposer de nouveaux services.

La reconnaissance vocale pour valider ses paiements

Google Assistant peut déjà connaître vos informations de paiement et votre adresse, si vous lui en donnez l’autorisation, mais pour réaliser un achat, il faut toujours le valider via un code ou un des outils de sécurité de votre smartphone. Pour qu’un achat avec l’assistant Google soit plus intuitif, le géant américain veut permettre l’utilisation de la voix comme critère de validation, notamment sur les enceintes connectées mais aussi sur les dispositifs comme les smartphones et autres objets connectés.

D’après Android Police, une nouvelle option est apparue chez certains utilisateurs dans le menu “Paiements” de l’assistant, nommée “Confirmer avec Voice Match” qui permettrait ainsi d’utiliser Google Assistant pour chaque étape de votre achat. Évidemment, pour activer cette fonctionnalité, il faudra en premier lieu saisir votre mot de passe.

La firme de Mountain View a depuis confirmé que cette fonctionnalité était en test actuellement et pour l’instant réservée notamment aux achats virtuels de Google Play. Il a également indiqué que les montants permis par ce type d’achat seraient limités, sans pour autant précisé une valeur précise. Quelques semaines auparavant, le géant avait annoncé avoir renforcé les capacités de Voice Match et au vu de la période, on peut penser que cette fonctionnalité devait être annoncée lors de la conférence Google I/O 2020, qui a été annulée pour cause de Coronavirus.