Iliad attaque un concurrent en Italie et réclame plus de 71 millions d’euros

Iliad attaque un concurrent en Italie et réclame plus de 71 millions d’euros

La filiale italienne d’Iliad accuse Telecom Italia de pratiques anticoncurrentielles visant à lui mettre des bâtons dans les roues lors de son entrée sur le marché. 

On se souvient encore de l’effervescence dans le secteur du mobile en Italie avant l’arrivée d’Iliad en 2018, comme le lancement du nouvel MVNO de Telecom Italia baptisé “Kena Mobile”. Son objectif, contrer l’entrée du quatrième acteur dont la ” Rivoluzione” était encore dans les starting-blocks. La stratégie de TIM s’est alors largement apparentée à Orange, SFR et Bouygues Telecom, lesquels ont chacun dégainé une marque low cost face à l’arrivée de Free Mobile sur le marché français en 2012.

Dans un communiqué de presse publié hier par TIM présentant ses résultats financiers au premier trimestre 2020, une liste présente litiges et procédures en cours ou clôturés lors des trois premiers mois de l’année.Y figure entre autres une plainte d’Iliad contre Telecom Italia, en référence à la “deuxième marque” Kena Mobile. La filiale italienne du groupe de Xavier Niel accuse l’opérateur virtuel de pratiques anticoncurrentielles visant prétendument à entraver son entrée et sa consolidation sur le marché du téléphone mobile en Italie. Iliad réclame une indemnisation à hauteur de 71,4 millions d’euros. Aucun détail supplémentaire n’a été divulgué.